Ces 10 « personnages » qui font (encore plus) aimer les conférences

J’aime les conférences.

Je trouve qu’il n’y a guère mieux pour apprendre sur un sujet que d’écouter une autre personne en parler, de manière intéressante, de préférence. Voilà pourquoi dès que je le peux , je vais écouter des intervenants généralement passionnés et « pointus » dans leur domaine.

De ces conférences, j’en fais souvent des « récaps », c’est-à-dire des résumés de tout ce que j’ai retenu. Je vous invite à les consulter. Vous noterez que je n’ai pas de sujet préféré, même si certains thèmes retiennent systématiquement mon attention.

Je vous parle de cela, surtout parce que je discutais de cette « passion » avec un cousin qui ne la partage pas vraiment.

J’en suis venue à lui expliquer qu’au-delà du savoir dispensé, ce qui charme dans la conférence, ce sont aussi ces « personnages » qui reviennent toujours. Les visages diffèrent, mais les mêmes comportements se répètent.

Grâce à eux, la conférence est une sorte de pièce de théâtre, un vaudeville. On sourit, on ricane, on rit (jaune) parfois.

Après ma discussion avec mon cousin, je me suis dit que j’allais vous livrer ma liste de personnages, histoire de savoir si vous partagez mon avis. Alors, les voici, sans ordre de préférence.

1. Les intervenants « stars »

Ils sont les « stars » de cet instant et certains en jouent, à l’excès. Vous voyez de qui je parle ? De ces intervenants qui arrivent (très) en retard et parfois même ne s’en excusent pas. Normal ? Pas vraiment.

Ce sont souvent les mêmes qui répondent de manière arrogante et péremptoire aux questions, tout gonflés de leurs certitudes. La contradiction, ils n’aiment pas cela et le font bien comprendre aux téméraires du public qui oseraient apporter des arguments contraires.

2. Les intervenants officieux

Eux ne sont pas au programme. Et sans doute, ils trouvent cela très injuste et veulent réparer cet « affront ». Parce que quand ils prennent le micro, c’est pour ne plus le lâcher. Ils n’ont pas de question, juste une expérience, une histoire, des connaissances qu’ils souhaitent mettre en lumière.

Ce sont des « généreux sachants » qui estiment en savoir plus que les intervenants et sont donc « obligés » de partager avec toute l’assistance. Ils sont souvent soit « experts », pros du sujet, soit membres de l’entourage proche de telle ou telle personne évoquée.

3. Les animateurs/modérateurs frustrés

J’aime bien les animateurs discrets, qui sont « passeurs de paroles » et savent rester à leur place.

Il n’y a rien de pire dans les conférences que ces modérateurs qui auraient voulu faire partie des intervenants. Leur discours d’introduction est forcément trop long. Leurs questions de relance sont plus longues que les réponses des intervenants. Leur mot de conclusion est encore trop long.

Bref,  au final, ils ont plus parlé que les intervenants. Pénible !

4. Les bavards dans le public

Je suis une grande bavarde, mais durant les conférences, généralement, je me tais. Je suis venue écouter. Les commentaires, ce sera pour après.

Cependant, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Dans le public, il y a toujours deux personnes qui bavardent quasi tout du long des conférences. J’ai souvent envie de les interrompre pour leur demander ce qu’elles sont venues faire là. Cela ne vous intéresse pas ? Sortez ! Vous éviterez ainsi de gêner les autres.

5. Les sans-gêne

Ceux-là sont de deux types. Première catégorie, je dois l’avouer : les journalistes et photographes. Enfin pas tous…

Je parle de ceux qui arrivent en retard et ne font preuve d’aucune discrétion pour installer leur caméra. Ne parlons pas de ceux qui pointent leur appareil sous le nez des intervenants, alors que ceux-ci sont en train de parler.

Seconde catégorie : les « j’ai oublié d’éteindre mon téléphone portable, il sonne, tant pis » dans le public. Le mieux que j’ai vu ? Une personne qui a répondu, tranquillement, à l’appel ! Ca va ? On ne vous dérange pas ?

6. Les « live-tweeters »

Je fais partie de ceux-là, bien sûr. Ils couvrent la conférence en direct sur les réseaux sociaux et cela leur donne toutes les excuses du monde. Ils peuvent :

  • avoir la tête baissée sur leur smartphone ou leur ordinateur durant toute la conférence ; 
  • lever les bras bien haut et gesticuler pour prendre de bonnes photos, quitte à gêner un peu ; 
  • laisser échapper un rire après avoir lu un commentaire sur Twitter.

Expérience vécue, je dois l’avouer.

7. Les « félicitateurs »

Voici des personnages qui agacent un peu, beaucoup. Ils prennent toujours le micro pour féliciter à tour de bras.

Les intervenants. Brillants. OK.
Les organisateurs. Parfaits. OK.
Le public. Chaleureux. OK.
Eux-mêmes. Excellents…

Euh… On va s’arrêter là ? Non ?

8. Les comiques 

Ils font assurément partie des mes personnages préférés. Il y en a toujours un ou deux, qu’ils soient intervenants ou dans le public. Ils ont toujours la blague, l’anecdote qui va détendre l’atmosphère.

Parfois, on sent bien qu’ils l’ont longuement préparée ou qu’ils la servent à chaque conférence. Pas grave ! C’est bienvenu, tant que cela fait rire au bon moment.

9. Les « je n’ai rien compris »

Je ne sais pas quoi penser de ces personnes du public qui posent une question qui reflète qu’elles n’ont pas assisté à la même conférence que moi. Plusieurs explications :
1. elles n’ont pas écouté les interventions ;
2. elles n’ont pas compris les interventions ;
3. elles font semblant de ne pas avoir compris pour parler de ce dont elles veulent.

Dans les trois cas, il y a un problème. Perplexité.

10. Les techniciens contrariés

Enfin, dernier personnage et non des moindres, le technicien. Il fait souvent partie de la conférence malgré lui.

Le micro ne fonctionne pas, c’est de sa faute !
Les oreillettes pour la traduction ne fonctionnent pas, c’est de sa faute!
Le vidéo-projecteur ne fonctionne pas, c’est de sa faute !
Il n’y a pas de wifi dans la salle ou il ne fonctionne pas, c’est de sa faute !

Regards courroucés, commentaires peu agréables, moues dubitatives… Le pauvre a la vie dure.

J’ai retenu ces 10 personnages, mais il y en a sans doute d’autres…

Cependant,  j’ai listé ceux que je rencontre le plus souvent. Et finalement, même s’ils sont parfois agaçants, ils participent à rendre vivantes, agréables, les conférences.