Alors que les plateformes numériques pour visionner et télécharger des films se sont multipliées ces dernières années, peu de productions cinématographiques, audiovisuelles caribéennes sont disponibles sur le web.

En réponse à cette problématique, la Caribbean Film Database (CFDb), première base de données du film caribéen, a été lancée en septembre 2015.

Ce projet est géré par le Trinidad+Tobago Film Festival (TTFF) qui, dans ce cadre, a collaboré durant de longs mois avec :

  • l’Association Pour le développement du Cinéma d’art et d’essai en Guadeloupe (APCAG)
  • le Festival régional et international du cinéma de Guadeloupe (FEMI)
  • la Fundación Global Democracia y Dessarollo en République dominicaine (ndlr : elle seconde le Festival de Cine Global Dominicano)
  • la Foundation of New Latin American Cinéma (Cuba).

La réalisation de la CFDb a été soutenue par le programme ACPCultures+, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le groupe des pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP).

Unique en son genre, la Caribbean Film Database constitue la « source d’information la plus importante concernant les films produits dans et sur la Caraïbe envisagée ici en tant que Caraïbe insulaire comprenant en outre Belize, le Guyana, le Suriname et la Guyane française », selon ses créateurs.

A son lancement, elle présentait déjà plus de 500 films contemporains (des longs métrages de 52 minutes et plus, tournés après l’an 2000), réalisés dans différents territoires de la région.

De nouvelles œuvres sont ajoutées au fur et à mesure, afin que la base de données soit une vitrine pertinente de la diversité et de la richesse de la production caribéenne.