Dans un précédent billet, j’ai dit que je n’étais pas (encore) en vacances, mais que je faisais (déjà) comme si… Eh bien, vendredi dernier, bis repetita.

J’ai passé une magnifique journée à l’Habitation La Grivelière, située à Vieux-Habitants.

Avant de vous raconter cette intéressante promenade, petit flashback afin de vous expliquer comme je m’y suis retrouvée. 

Il y a quelques semaines, Naëlla, chargée de communication de L’Habitation, m’a contactée par mail. Elle préparait un projet nommé « Grivelière Experiment », consistant à faire découvrir le domaine à un groupe de blogueurs, influenceurs de l’archipel. Objectif : qu’ils puissent prendre le maximum de photos, de vidéos et ensuite qu’ils les partagent sur leurs blogs et comptes sur les réseaux sociaux.

Comme, j’avais déjà visité la Grivelière des années auparavant, j’en avais gardé un souvenir lointain, mais excellent. J’ai donc accepté et j’ai embarqué Fabrice, un de mes cousins, dans l’aventure. D’ailleurs, merci à lui d’avoir bien voulu conduire à l’aller et au retour, car la route pour parvenir à la Grivelière fut longue et à la fin, quelque peu difficile.

Cependant, une fois que nous étions arrivés tout en haut, point de regret.

Paysages verdoyants et impressionnants, air vivifiant, le doux bruit de la rivière en contrebas mêlé au chant des oiseaux… Autant vous dire que, pour moi qui suis toujours à la recherche de souffles d’inspiration, j’étais grandement servie ! Et cela ne faisait que commencer. 

Place à la visite guidée du domaine !

Notre groupe, constitué d’une quinzaine de personnes – des touristes de passage et des locaux, avait pour guide Yannick, une Guadeloupéenne sympathique, dynamique et passionnée. 

Quand Yannick nous parle du noni.. Odeur désagrable, mais que de propriétés pour ce fruit.

Au-delà de son magnifique écrin naturel et de son histoire fort intéressante, l’atout de l’Habitation La Grivelière, ce sont assurément ses guides. Lors de ma première visite, je l’avais déjà noté et cette fois-ci, j’en ai eu la confirmation.

Tout au long du parcours dans le domaine, Yannick nous a distillé une foule d’informations, de manière intéressante, ludique même. Elle a multiplé les anecdotes, mais aussi les questions auxquelles nous avons eu bien du mal à répondre…

Par exemple, savez-vous quels sont les meilleurs cafés au monde, en terme de qualité ?

Réponses : 1. L’Indonésie. 2. Costa Rica. 3. Jamaïque. 4. La Guadeloupe.

Yannick, son savoir gigantesque, sa gestuelle aussi. Quelle belle « gardienne » de l’histoire de La Grivelière et, plus généralement, de la culture créole !

Incroyable jardin créole

Pour moi qui aime photographier la nature, à la Grivelière, je ne savais où donner de la tête. Par ici, une magnifique fleur, par là un fruit méconnu, et plus loin, un autre. J’ai pris des photos tous azimuts.

Toutefois, plutôt que de vous les présenter sous forme de galerie, comme j’ai l’habitude de le faire, j’ai voulu innover. J’ai donc utilisé pour la première fois de ma vie iMovie, logiciel de montage d’Apple, afin de réaliser une courte vidéo. Et voici donc le résultat.

Après notre parcours dans une toute petite partie du domaine, nous avons pu nous reposer un moment, en observant les dames chargées du tri des grains de café. Un travail exigeant sens de l’observation et grande patience… Définitivement, pas pour moi !

Impressionnante Habitation La Grivelière !

Comme j’étais bien lancée, j’ai fait une seconde vidéo, sur les différents édifices de l’Habitation, cette fois-ci.

Bien sûr, la « maison du maître », grande et cossue, était la mieux bâtie et placée, avec une belle terrasse et une vue extraordinaire sur la nature.

Comment ? L’heure du repas, déjà ?!

Pour déjeuner, impossible de rester sur place pour le moment, mais il se murmure qu’un projet de restaurant à l’Habitation serait en cours.

Pour l’instant, il faut redescendre de quelques kilomètres pour rejoindre la table d’hôte de la Grivelière.

Accras et crudités. Fricassés de ouassous, racines péyi et légumes sautés, et pour finir flan au coco et fruits locaux.  Les photos suivantes parlent d’elles-mêmes !

C’était délicieux !

Merci à l’équipe de la table d’hôte pour ces mets savoureux et pour leur gentillesse. Remerciements, plus largement, au personnel de l’Habitation La Grivelière pour leur accueil chaleureux, leur disponibilité.

Au fait, ce n’est pas fini.

Bien sûr, je n’ai pas pu tout vous raconter. Cela est impossible. Mais tout de même, je vous livrerai dans quelques jours 5 coups de coeur dont je ne vous ai pas parlé dans ce billet. 

Crédits :
Musique de la vidéo 1 : Sideways Samba par Audionautix est distribué sous la licence Creative Commons. Attribution (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/). Artiste : audionautix.com
Musique de la vidéo 2 : Running Waters par Audionautix est distribué sous la licence Creative Commons. Attribution (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/). Artiste : audionautix.com