J’ai beau ne pas être (encore) en vacances, je fais (déjà) comme si…

Après tout, en Guadeloupe, il suffit de faire quelques kilomètres pour se retrouver sur l’une de ces belles plages vendues à longueur d’année par les agences de voyage et offices du tourisme.

Par exemple, il y a quelques jours, j’étais à la bien connue Pointe des Châteaux à Saint-François.

Magnifique vue, eau cristalline, à la bonne température, pas encore trop de monde sur la plage de l’Anse des Salines… Cela s’annonçait bien.

Mais c’était sans compter les sargasses, ces stanées algues, très désagréables !

De toute manière, je vous l’avoue, à la plage, je préfère la campagne.

Me balader dans la nature verdoyante me rappelle toujours mon enfance, mes vacances à Marie-Galante, dans la ferme de mon oncle, en compagnie de mes cousins.

A Baie-Mahault.

La plage, le sable blanc, c’est un peu « surfait », non ? Je préfère définitivement le charme et la tranquillité de la campagne. C’est dit !

Je conclus ce billet en musique, comme j’en ai pris l’habitude. J’ai choisi « Kadans a peyi-la » du groupe Soft. Juste magnifique.

PS : Je n’ai pas pu résister à l’envie de mettre en couverture de ce billet une de mes photos préférées, que j’ai prises il y a quelques années, à Morne-à-l’Eau.