Le 1er jour du Forum sur le futur de la Caraibe en 10 tweets traduits

Le Forum sur le futur de la Caraïbe (Forum on the future of Caribbean en anglais) se déroule actuellement à Trinidad.

Le forum, le premier du genre dans la Caraïbe, réunit des dirigeants politiques, des universitaires, des dirigeants du secteur privé, des jeunes façonneurs, la société civile et les décideurs politiques afin qu’ils participent à un débat vigoureux et une discussion sous le nom de : Pensée perturbatrice. Action audacieuse. Résultats pratiques.

– Extrait de la présentation du Forum sur le futur de la Caraïbe sur son site web officiel (traduction personnelle).

Les principaux thèmes abordés :
– Convergence mondiale : une place pour la Caraïbe
– Les stratégies locales pour la Caraïbe : convergence d’idées et d’idéaux
– Construire la résilience des petits États: Une vision stratégique pour la Caraïbe en 2050
– Un progrès multi dimensionnel pour lutter contre la pauvreté et les inégalités
– Des solutions aux enjeux de développement durable dans les pays caribéens aux revenus élevé et moyens
– Une nouvelle diplomatie pour le renforcement des capacités financières et du nouveau pacte mondial
– La diplomatie mondiale dans la Caraïbe.

Autant vous dire que j’aurais bien voulu y assister, mais impossible. Aujourd’hui, j’ai donc suivi la première journée de l’événement via le direct en ligne, mais surtout en lisant les tweets sur le sujet.

 

Et donc, pour faire bref, voici les 10 tweets qui ont retenu particulièrement mon attention.

PS : Les personnes mentionnées dans les tweets sont des intervenants du Forum. La traduction en français suit les tweets insérés.

Clement Sankat : « Des solutions audacieuses à nos défis actuels et la construction d’un avenir prometteur pour nos peuples ne passeront pas par un mode de pensée passé ».

Antonio Prado : « La Caraïbe a besoin d’une approche perturbatrice pour une époque perturbatrice ».

Antonio Prado : « La Caraïbe a besoin d’investir dans la création d’une économie verte durable ».

Paul Clement « identifie les priorités nationales, les conflits idéologiques et les arrangements constitutionnels internes comme des obstacles à l’intégration de la CARICOM ».

Belle Antoine : « Nous n’avons pas besoin d’approfondir les recherches, nous n’avons pas besoin de plus de talent… nous avons besoin de dirigeants plus courageux ! »

Matthew Bishop : « Les intellectuels et les décideurs de la Caraïbe mènent encore les batailles du passé ».

Matthew Bishop : « Cette région est peut-être la plus entrepreneuriale dans le monde. Nous n’avons juste pas les cadres pour soutenir ».

Valérie Angeon : « Le véritable choix auquel fait face la Caraïbe n’est pas seulement l’intégration, mais la diversification de nos économies ».

Pour Asad Mohammed : « les défis clés comprennent la faiblesse des institutions, le manque de données, la réticence à partager des données dans la région ».

Alison DeGraff : « La cartographie participative peut être évolutive et non menaçante, en permettant de capturer un grand souffle de connaissances ».

————————————————————-

Pour suivre la suite du Forum :
le profil Twitter du Forum 
le hashtag #CaribbeanFutureForum sur Twitter
le « livestream » de l’University of the West Indies

Merci pour le partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •