Littérature caribéenne : 3 livres que j’emporterai en vacances

J’ai la tête aux vacances, même si l’heure n’est pas encore vraiment venue…

Quels livres vais-je mettre dans mes valises ? Mon choix est vaste, vu tous ces livres que j’ai achetés cette année et que je n’ai pas encore eu le temps de lire. Cependant, ma sélection est faite. Trois livres caribéens.

Bain de lune de Yanick Lahens

Dès que j’ai appris que Yanick Lahens avait remporté le Prix Femina 2014, j’ai immédiatement acheté le livre « victorieux ». J’étais heureuse que la littérature haïtienne, caribéenne, soit ainsi à nouveau distinguée.
Après avoir lu de très belles critiques, j’avais aussi envie de lire l’oeuvre, histoire de me faire ma propre idée. Mois après mois, j’ai toujours repoussé ma lecture, en quête du moment idéal de calme pour plonger dans ce roman. Ce moment sera bientôt venu.

Petit plus : Quand Yanick Lahens lit son oeuvre…

La Belle Amour humaine de Lyonel Trouillot

Une de mes cousines m’a offert ce livre pour mon anniversaire. Je l’ai feuilleté rapidement, noté les textes denses, puis je l’ai posé sur mon bureau, tout près, en me disant que je le lirai quand j’aurai le temps.
Je connais Lyonel Trouillot, auteur haïtien, pour avoir lu L’Amour avant que j’oublie, un ouvrage que j’avais choisi un peu par hasard, dans une de mes « phases de mise à jour » sur la littérature caribéenne. En recevant le livre La Belle Amour Humaine, je me suis rappelée être tombée il y a quelques mois sur cette intéressante critique du mondoblogueur, Wébert Charles.
Cette lecture, il me semble, sera un vrai plaisir.

Petit plus : Quand Lyonel Trouillot évoque son oeuvre…

 

L’Ancêtre en Solitude de Simone et André Schwarz-Bart

C’est l’ouvrage le plus récent des trois, et sans doute celui que je lirai en premier. Il est sur ma table de chevet, semblant attendre mon bon vouloir…
L’Ancêtre en Solitude parle de la Guadeloupe, de femmes, des sujets qui me tiennent naturellement à coeur. Et puis, il a été écrit par Simone et André Schwarz-Bart, des auteurs que j’apprécient depuis La Mulâtresse Solitude.
Enfin, il y a toutes ces critiques élogieuses :

Petit plus : Quand Simone Schwarz-Bart est interviewée sur son oeuvre…

Et vous qu’allez-vous lire durant vos vacances ? Bonne lecture, d’avance !