Numérique : GuadeloupeTech veut un écosystème fort et pérenne

Ce mercredi, avait lieu le déjeuner annuel de GuadeloupeTech, cluster de l’économie numérique de Guadeloupe, dont je suis membre. La rencontre fut très sympathique, entre reprise de contact avec des connaissances et découverte de nouvelles personnes. J’ai notamment appris que certains grands projets dans le numérique étaient en préparation et j’espère que je pourrai vous en dire plus très vite sur ce blog.

Au-delà de la partie réseautage, le déjeuner a permis au conseil d’administration de GuadeloupeTech de faire un point sur les axes d’action et le programme décidés pour 2017.

Présentant un conseil d’administration quasi totalement renouvelé fin 2016, l’association a en effet de grandes ambitions pour cette année, et compte pour ce faire, sur l’appui de ses membres actuels, mais aussi de ceux qu’elle entend recruter.

Concernant l’axe « rayonner », une commission Caraïbe et International a été mise en place. Il s’agit notamment de faire en sorte que les entrepreneurs puissent se rendre dans des événéments majeurs, intéressants pour le développement de leur entreprise, dans le cadre de délégations.
Betty Fausta, la présidente de GuadeloupeTech, a notamment souligné que cette année, 17 Guadeloupéens se rendraient à la Semaine numérique de Québec, avec le soutien de l’OFQJ, dans le cadre d’une convention avec la Région Guadeloupe.  En 2016, ils n’étaient que 6 ! Belle augmentation !

GuadeloupeTech souhaite particulièrement s’employer à développer l’écosytème numérique local, car nombre d’acteurs rencontrent encore et toujours des difficultés en termes de développement, de financements, etc.

La Startup.gp s’appuiera sur un format conférence + ateliers. Betty Fausta a annoncé également la tenue de la 2e édition du PitchTech, concours de pitchs, qui aura lieu dans le cadre de ce grand événement.

GuadeloupeTech a souligné qu’il développera de multiples autres axes, le lobbying occupant une place majeure pour obtenir des avancées bénéfiques pour tous.

Betty Fausta a précisé qu’EDF ferait partie des partenaires de l’association. A noter que durant ce déjeuner, étaient présents des représentants d’Orange, de la Région Guadeloupe, de la CCI.

Je ne peux vous livrer tout ce qui a été annoncé. Cependant, j’ai aussi retenu que sont en préparation :

  • une charte de déontolotogie que devront signer les membres
  • un nouveau site officiel pour avoir une belle et grande plateforme pour mettre en avant l’association et ses actions
  • un annuaire des membres de GuadeloupeTech, qui sera envoyé à tous les principaux acteurs/institutions locaux.

Sylvine Nemorin, de la Chambre de Commerce et d’Indutrie des Iles de Guadeloupe, a souligné que la CCI voulait davantage accompagner les entrepreneurs du numérique.

Au fait, avis aux intéressés ! C’est jeudi.

Enfin, petit clin d’oeil à Le Spot, un espace de coworking ouvert récemment, que Cassandre, l’un des gérants, a présenté durant ce déjeuner. J’ai assisté à l’inauguration il y a quelques jours et j’ai pu à cette occasion visiter l’espace, qui est très beau, convivial.

Merci pour le partage
  • 42
  • 20
  • 30
  • 2
  •  
  •  
  •  
    94
    Partages
  • 42
  • 20
  • 30
  • 2
  •  
  •