Ô Guadeloupe vieillissante

Hier après-midi, aux Abymes, je suis allée assister à « Danses avec l’île Soeur », un spectacle organisé par l’association Adékwat avec la participation spéciale d’invités venus de la Martinique, l’île soeur historique de la Guadeloupe.

Au programme : une succession de danses traditionnelles, mais aussi de chants et de récitations présentés par une majorité de 60 ans et plus.

Me voici donc dans une salle pleine (l’affluence était telle qu’il manquait des chaises) de « gran moun », la majeure partie endimanchée, quelques-unes portant coiffes et robes madras traditionnelles.  Que de couleurs ! Que d’élégance ! Celle-là même que regrettait mon amie Axelle dans un de ses fameux billets de blog. 

Au-delà des tenues et accessoires bien connus, ce qui retient (toujours) mon attention, c’est la posture et l’allure de ces dames. Cette main fermement posée sur les reins, cette tête fièrement dressée…Il y avait autant à admirer dans l’assistance que sur scène.

Justement, pour en revenir au spectacle qui avait pour thème « Tou sa sé tan nou »*, j’en ai apprécié la diversité. Danse indienne, quadrille, tango, valse, réjane ou encore impérial, se sont succédés, dans une bonne humeur et une tranquillité fort agréables.

« Gran moun an nou fò mem ! »**, ai-je pensé, en voyant le dynamisme avec lesquels ils enchaînaient les pas de danse, sans sembler se lasser.

Ô Guadeloupe vieillissante, si tous tes aînés se portaient aussi bien que ceux que j’ai vus hier sur scène, tu n’aurais guère à t’en faire !

Car, oui, toi, Guadeloupe que nous avons toujours connue si jeune, tu vieillis tant et si bien qu’à l’horizon 2040, tu seras l’une des plus « âgées » de France. C’est en tout cas le diagnostic de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). 

« Le vieillissement de la population viendrait d’abord de l’arrivée aux grands âges des générations les plus nombreuses aujourd’hui. De plus, le désir de nombreux retraités ou de personnes en fin de vie active de s’installer en Guadeloupe provoquerait un vieillissement plus rapide de la région. (…) En 2040, l’âge moyen en Guadeloupe serait de 48 ans alors qu’il était de 36 ans en 2007. La région serait la troisième la plus âgée de France après la Corse et la Martinique alors qu’aujourd’hui elle figure parmi les plus jeunes. »

Alors que je regardais les aînés évoluer sur scène, applaudir à tout rompre, sourires aux lèvres, je ne pouvais m’empêcher de penser à 2040, aux enjeux et défis qui attendent notre archipel face au vieillissement de la population. 

Puis, j’ai cligné des yeux et je suis revenue au présent.

Nos aînés, eux, continuaient de se divertir… bien loin de mes préoccupations. A juste raison.

* Tout cela, c’est à nous.

** Nos personnes âgées sont vraiment fortes.

Billet rédigé en 2014et publié sur mon précédent blog. 

Merci pour le partage
  •  
  • 5
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  •  
  • 5
  •  
  • 3
  •  
  •