TOP

Et à un moment donné, Admiral T fit s’arrêter la pluie (ou presque)


«Que fais-je dans ce bateau alors qu’un déluge s’abat sur la Guadeloupe ?»

En compagnie d’Alicia. (c)Orange

Telle est la question que je me suis posée 5, voire 10 fois, hier midi.

Je m’en vais vous livrer les réponses, en vous racontant ce qui devait être un petit événement et s’est transformé en épisode épique.

Tout a commencé par un mail. L’expéditeur : Alicia, attachée de presse Antilles-Guyane d’Orange Caraïbe. Elle m’invitait à assister à un live exceptionnel d’Admiral T sur un bateau dans le cadre du format #4GMoments. Le concept : un artiste chante en live quelques-uns de ses morceaux et sa prestation est retransmise en direct sur Facebook, via un iPhone avec… la 4G d’Orange. Pourquoi sur un bateau ? Route du Rhum – Destination Guadeloupe oblige !

J’ai lu le mail, j’ai souri. Qu’allais-je faire sur un bateau, alors que je souffre – terriblement – du mal de mer ? « Sortir de sa zone de confort, sortir de sa zone de confort… » J’ai répondu oui. Vite. Après tout, j’aime bien la musique d’Admiral T, même si je fais surtout partie des nostalgiques des sons de Mozaik Kreyol, album sorti en 2003. Cependant, je l’écoute toujours !

Les jours passant, le temps en Guadeloupe s’est énormément dégradé. Depuis plus de 10 jours, de la pluie, de la pluie, de la pluie… Hier matin, aucune amélioration notable et durable. Or, je me suis engagée à assister à cet événement avec Admiral T.  Je prie intérieurement pour que tout soit annulé. J’envoie un message en ce sens à Alicia. Sa réponse en résumé : « Non, non, pas du tout ». PAS DU TOUT ?! J’ai promis… J’y vais.

12h30. Marina Bas-du-Fort. Temps couvert, mais pas de pluie.

Me voilà donc, devant le bateau, en compagnie d’une fine équipe visiblement très décidée à faire ce live. Admiral T et sa femme, Jessica Campbell, sont déjà à bord, ainsi que M’rick, animateur de l’événement, et des membres de l’équipe technique.

Moi, j’observe le ciel et je vois grandir les nuages gris (que je connais désormais bien) annonciateurs d’un « beau » déluge. Je dois avouer que j’ai pris les photos en pensant au billet de blog que vous êtes en train de lire. Toujours avoir des « preuves » !

Cependant, je suis là, ils sont là, la bonne humeur est au rendez-vous. Pas question de jouer les rabat-joie. Je m’installe sur le bateau, mais je fais une drôle de tête.

«Que fais-je dans ce bateau alors qu’un déluge s’abat sur la Guadeloupe ?» 

A peine avions-nous quitté le quai que le déluge s’est abattu sur nous. Le live prévu à 13h à l’avant n’a pas eu lieu.

A la place, solution de secours : nous tous, à l’intérieur, sous la toile servant de toit, vêtus de coupe-vent, et abrités tant bien que mal par des parapluies.

«Que fais-je dans ce bateau alors qu’un déluge s’abat sur la Guadeloupe ?» 

Et ensuite, Admiral T a chanté. En live. A quelques mètres de nous.

Et c’était très bien. Intense. Surprenant.

M’rick et Admiral T.

  • Au premier morceau, il y avait nous, la pluie et Admiral T.
  • Au deuxième morceau, il y avait nous, quelques gouttes de pluie et Admiral T.
  • Au troisième et dernier morceeau, il y avait nous et Admiral T.

A un moment donné, Admiral T a fait s’arrêter la pluie.

J’ai choisi ce titre pour ce billet de blog, parce que l’espace d’une seconde, sur ce bateau, j’y ai pensé, j’y ai même cru… Avant de retrouver la raison.

Alors que les conditions n’étaient pas du tout optimales, Admiral T a fait le show. La voix, l’énergie, la sincérité, tout y était. Je me suis surprise à esquisser quelques pas, même si j’étais assise ! Je ne vous en dis pas plus, voici la vidéo afin que vous vous fassiez votre propre idée.

« Que faisais-je dans ce bateau ? » 

« Je vivais des instants mémorables ! »

Merci à Alicia, à l’équipe d’Orange et à tous ceux avec lesquels je partage désormais ces souvenirs « étrangement » beaux .


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.