Dans le cadre de mon métier de journaliste, j’ai la chance de beaucoup me balader en Guadeloupe, et même de me rendre parfois dans des lieux inaccessibles au grand public. Cependant, je n’avais jamais visité la centrale géothermique de Bouillante.

Alors, lorsque Sylvia Phibel-Puissant m’a invité à la visiter dans le cadre d’un « éductour », j’ai bien sûr accepté.

Avant de vous raconter ma visite qui a eu lieu hier, il faut que je vous en dise plus sur Sylvia. Cette jeune Guadeloupéenne est la créatrice de la startup Caraibes Factory, dont l’objet est de proposer des visites d’entreprise dans la Caraïbe. Elle travaille depuis des mois sur ce concept et, pour ce faire, elle s’est entourée d’une belle équipe à découvrir sur le site officiel. A noter que le lancement de sa version définitive aura lieu demain !

Revenons-en à mon propos principal : la visite de la centrale géothermique de Bouillante, unique en France

Hier donc, à l’invitation de Caraïbes Factory, nous étions bien au rendez-vous, à 8h environ, à Baie-Mahault, afin de prendre le bus réservé pour nous amener à Bouillante. Je dis « nous », parce que nous étions près d’une quinzaine : des journalistes, des blogueurs, des influenceurs, des représentants du partenaire Groupama… Sans oublier Julien, le photographe, choisi par Caraïbes Factory pour capturer les images de cet éductour.

Sylvia Phibel-Puissant à droite et Naïka Pichi-Ayers, chargée de la communication de Caraïbes Factory.

Après une heure de route, nous y sommes !

L’immense centrale se dresse sous nos yeux. Avant d’aller la découvrir, Sylvia, notre guide du jour, nous fournit des informations sur l’ensemble, sa création, son fonctionnement, dans une salle juste à l’entrée. Elle ne pouvait le faire pendant la visite, tant le bruit des machines est fort.

 

Je ne vous raconterai pas tout ce que Sylvia nous a expliqué, même si cela était fort clair et intéressant. Je vous invite plutôt à effectuer la visite avec elle. Connaissances au rendez-vous, je vous assure.

Bien informés, nous sommes maintenant fin prêts pour emprunter le circuit au sein de la centrale.

Beaucoup de machines gigantesques. Produire de l’électricité est complexe, nécessitant nombre d’éléments fort impressionnants.

J’ai aimé aussi que nous puissions nous rendre dans la salle de contrôle. Pour y accéder, il faut prendre un petit escalier. Sur les murs, sont exposés des articles de presse et des photographies d’archives. Coup de coeur pour moi qui apprécie particulièrement les archives.

 

Visite de centrale terminée, mais pas l’éductour !

Nous nous sommes ensuite rendus juste à quelques minutes à pied dans un centre de plongée. Au programme : balade en bateau et – pour les partants – découverte des sources chaudes en tenue de plongée, svp.

En rouge, Philippe, notre « hôte ».

Depuis le bateau, nous avons pu admirer de magnifiques paysages au coeur de Bouillante. La Guadeloupe présente des centaines de preuves de la biodiversité exceptionnelle de la Grande Caraïbe. Des images inoubliables.

Juste extraordinaire !

Enfin, pour terminer cette longue matinée, une agréable collation, avec une magnifique vue en arrière plan. Que demander de plus ?

Merci à Sylvia Phibel-Puissant, à son équipe et à ses partenaires pour ces délicieux instants partagés. On recommence quand ?

Longue vie à Caraïbes Factory !