J’aime photographier les contrastes. Le moderne et l’ancien. Le neuf et l’usé. Le coloré et le monochrome.

Et Pointe-à-Pitre est l’une des villes en Guadeloupe les plus intéressantes pour ce faire. Elle présente un patrimoine historique magnifique,  mais aussi des bâtiments plus modernes.

Guadeloupe : En balade dans les rues de Pointe-à-Pitre

Et surtout, dans la ville, le street art, qui rime pour moi avec nouveauté, modernité, couleurs, est partout. J’ai déjà eu l’occasion d’en parler sur ce blog. 

Pointe-à-Pitre + street art, ce duo gagnant méritait bien un événement. Eh bien, il en a un maintenant, le Gospel Art, à l’initiative d’Al Pacman, graffeur guadeloupéen bien connu. 

Du 6 au 27 mai dernier, à la Place de la Victoire et  au Pavillon de la Ville, des artistes ont créé, exposé leurs oeuvres. Et le soir, le public pouvait assister à des concerts.

Il y a quelques jours, je suis allée faire un tour sur la place. Juste pour le plaisir des yeux.

Je ne résiste pas à l’envie de partager ce cliché d’une oeuvre sur les Stroumphs, située juste à côté de la Renaissance, cinéma fermé depuis des années.

Et celle-ci, qui se trouve non loin du Centre des arts, lieu de culture en rénovation.