Pour trouver l’inspiration, j’aime observer la nature, parce qu’elle n’est que beauté, délicatesse et tranquillité.

Les paysages possèdent toujours une certaine poésie, tantôt joyeuse, tantôt mélancolique. Dès que je peux, je les photographie pour pouvoir me souvenir ensuite de ces « jolis » tableaux, mais surtout des sentiments qu’ils ont provoqué en moi.

Les fleurs que j’apprécie le plus de photographier sont de couleur orange.

Je ne me lasse pas de capter leur éclat, leur manière de « prendre la lumière », leurs différentes teintes.

Je ne peux pas faire un billet sur l’orange, sans faire un clin d’oeil à ces trois fruits locaux, qui se distinguent par l’intensité de leurs couleurs orangées.

Et bien sûr, comme j’en ai pris l’habitude maintenant, je termine ce billet sur une note musicale.

La couleur orange me fait immédiatement penser à Orange Hill, un groupe mento/calypso de la Colombie. Bonne humeur garantie !

Au fait, ce billet fait partie d’une série consacrée aux couleurs dans la nature, que je vous invite à consulter, si ce n’est déjà fait.