TOP

Caraibe et musique : double coup de coeur pour Chronixx

  • 35
    Partages

Comme promis, je continue à répondre aux 20 questions essentielles pour la Grande Caraïbe en 2018 que j’ai posées en début d’année. 

Pour rappel, j’ai déjà donné des pistes de réponse pour la question 12, « la Chine resserrera-t-elle encore plus sa toile ? ».

Cependant, il était bien temps que j’évoque la question 14, « Le sacre de Chronixx ? ».

J’avais décidé de la poser car cet artiste jamaïcain, star caribéenne montante, était nommé pour son album « Chronology » dans la catégorie « reggae album » aux Grammy Awards, prestigieuse cérémonie qui a eu lieu en janvier aux Etats-Unis.

Les résultats sont donc connus depuis longtemps. Et malheureusement, ce n’est pas Chronixx mais Damian “Jr. Gong” Marley qui a gagné pour son album « Stony Hill ».

Chronixx, si talentueux…

Ce Grammy Award, l’artiste jamaïcain ne l’aurait pas volé, tant son album est réussi.
Je vous invite à écouter Chronology pour vous faire votre propre idée. Mon morceau préféré reste « Likes ». Je trouve ce morceau envoûtant. Et le clip est au diapason.

Depuis sa sortie, Chronology a donné lieu à une foule d’excellentes critiques.

  • Il fait partie des 50 meilleurs albums de 2017 sélectionnés par le mythique magazine Rolling Stone.

« Chronixx, l’ambassadeur du reggae le plus prometteur depuis une génération, est là quand le besoin de musique de guérison n’a jamais été aussi grand. »
– Extrait de l’article de W.H. sur le site olling Stone

  • Il a été sacré meilleur album/EP reggae revival de l’année lors des Victoires du reggae en février 2018/

« La nouveauté de cet album c’est la liberté que s’est autorisé Chronixx à explorer d’autres styles musicaux que le reggae, certains morceaux sont donc teintés d’une pop très fraîche, très actuelle et aux sonorités acidulées. »
– Extrait de l’article d’Adrien sur le site regge.fr 

Le côté visuel, le gros + de Chronixx


Comme beaucoup, j’aime la musique de Chronixx, mais j’apprécie aussi tous les aspects visuels qui concourent grandement à la mettre en valeur.

Il y a une attention aux détails et une réflexion sur le visuel qui donnent envie d’en découvrir encore et toujours plus.

Au fait, qui est ce Chronixx ?

Je ne peux terminer ce billet sans dire quelques mots sur Chronixx lui-même. Enfin, sans plutôt vous livrer deux extraits de la présentation lue sur le site officiel.

« Né Jamar Rolando McNaughton le 10 octobre 1992, Chronixx a été musicalement nourri dès son plus jeune âge par son père, l’artiste de dancehall Chronicle, et a grandi entouré de Burro Banton et de Gregory Isaacs. Sa remarquable ascension dans l’industrie de la musique a commencé en arrière-plan ; en harmonisant pour des artistes tels que Lutan Fyah et en fournissant l’assistance de production pour des morceaux chantés par Popcaan, Konshens et d’autres. »

« Pour Chronixx lui-même, la musique est une mission et l’histoire se fait encore chaque jour. »

J’ai écrit au début de ce billet que que Chronixx est une star montante. A 25 ans, et compte tenu de son parcours déjà exceptionnel, j’auras dû écrire est une star, tout court. On n’en entend juste moins parler que d’autres de ses compatriotes…

Et pour finir…

Son crédo

« Prépare ton esprit et ton cœur pour cette révolution.  » – Chronixx

Quand Chronixx fait du live…

Photo de couverture prise par sergio_leenen et publiée sur Flickr (Chronixx @ Sumfest 2014) 

  • 35
    Partages

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.