TOP

Tweet sur l’écriture : j’ai partagé 3 erreurs (bien) agaçantes


J’ai de plus en plus envie de « parler » d’écriture sur Twitter, d’autant que j’ai noté un vrai intérêt de certains abonnés. J’en suis ravie, car cela me plaît de partager des conseils en matière de rédaction, même si j’ai tweeté une précision importante récemment….

Bien sûr, dans le cadre de mon métier, je corrige beaucoup de textes. J’ai la chance d’avoir une correctrice pour mes articles professionnels et je regrette même de ne pas pouvoir faire appel à elle pour mon blog. Ma plus grande lectrice, critique, reste ma mère qui lit nombre de mes productions et qui a l’oeil ! Elle ne mâche pas toujours ses mots, en bonne mère marie-galantaise, mais cela me fait toujours du bien d’avoir ses retours.

Pour en revenir aux textes des autres, j’ai plaisir à les lire, les corriger. J’ai remarqué trois erreurs habituelles qui m’agacent, qui m’énervent…

1.

La virgule mal placée ou absente

Cette virgule, utilisez-la et surtout bien. Le sens d’une phrase peut être tout autre à cause d’une simple virgule oubliée. Je passe un temps fou lors des corrections à placer des virgules par ci, par là. Elle constitue aussi une respiration souvent bienvenue. Pensez-y !

2.

L’utilisation répétée du pronom on

Qui est ce « on » que beaucoup de personnes à tout bout de champ ? Pourquoi pas « je » ? Pourquoi pas « nous » ? Ce pronom est si énervant, car il est généralement utilisé par facilité, pour ne pas avoir à chercher les mots qui conviennent. On place un on et on a fini. Vous voyez comme c’est agaçant !

3.

Le recours abusif aux adverbes

Je ne sais pas si les adverbes sont à la mode, mais je lis des textes avec tellement d’adverbes en ce moment. Le pire est « véritablement »… De toute manière, l’adjectif véritable est vide de sens. Le saviez-vous ?

Gardez-vous d’insérer des adverbes dans vos phrases de manière exagérée, car vous obtiendrez sans doute l’effet inverse de celui voulu.

Je vais continuer à partager des conseils, même si moi-même je continue d’apprendre. L’écriture n’est pas un domaine où nous pouvons nous reposer sur nos lauriers. Il faut toujours lire, apprendre, se renseigner, pour garder une belle plume.


Journaliste, consultante éditoriale, éditrice, je blogue sur ma région, ses acteurs et enjeux. Fière d'être une #caribbeanblogger depuis 2007.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x