Je suis toujours à la recherche de sources d’inspiration. Dans le cadre de mon travail, mais surtout pour rédiger des billets de blog. Le blogging apporte une liberté de choix des sujets, d’angle, de ton qui est enthousiasmante, certes, mais peut s’avérer frustrante, voire « bloquante ».

Pour retrouver l’inspiration, je me rends parfois à la bibliothèque Mado, à Baie-Mahault, pour sa jolie vue dont je vous ai déjà parlé.

Je me promène aussi en Guadeloupe, pour faire le plein de belles images, de couleurs, de sujets aussi. 

Il y a quelques jours, je suis allée au Fort Fleur d’Epée, situé au Gosier. C’est un endroit particulier que j’apprécie pour son calme, son histoire, son point de vue exceptionnel. A chaque fois que j’y vais, je contemple l’un des arbres, qui est particulièrement immense et majestueux.

Ce jour-là, je suis restée encore un peu plus longtemps que d’habitude. A me promener dans le lieu, à admirer tout cela, tout en écoutant le nouvel album de Véronique Hermann Sambin, Basalte. 

« Basalte, enregistré avec un quintet idéal, réalisé et arrangé conjointement par le pianiste Frédéric Nardin et Xavier Richardeau est un album où ‘les rythmes et les tempos changent, les humeurs aussi. Chaque titre a son tempérament’ explique la chanteuse. » (extrait de la présentation de l’album sur le site officiel)

La pochette de Basalte.

La pochette de Basalte.

La voix chaleureuse de cette artiste, la musique jazzy, les paroles fortes s’alliaient à merveille avec ma balade. Je vous conseille en particulier :

  • le 1er titre « Annou » : un appel au dynamisme
  • le 3e « Roz Jeriko » : un morceau plein de douceur et de mélancolie

  • le 7e « Pasé lanmod » : mon coup de coeur.

Je n’avais pas envie que cela s’arrête. Ni la visite. Ni l’écoute. Un bel instant.

Merci pour le partage
  •  
  • 5
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  •  
  • 5
  •  
  • 4
  •  
  •