TOP
Guadeloupe

5 raisons de tester l’atelier d’écriture de Coco Mondésir


Avec le confinement, l’épidémie de coronavirus et toutes ses conséquences, j’ai oublié de vous raconter le fameux atelier d’écriture créative auquel j’ai participé le 14 mars dernier.

Je me dois d’être honnête : je n’aime pas ce type d’activité car cela impose de se plier à des contraintes pour écrire. Or, je le fais déjà bien assez dans le cadre de mon métier.

Cependant, il m’était difficile de refuser l’invitation de Coco Mondésir à prendre part à celui qu’elle organisait pour trois raisons :

  • 1. c’est la petite soeur d’un ami d’enfance ;
  • 2. elle m’avait déjà fait plusieurs appels du pied, sans succès ;
  • 3. j’aime soutenir des projets pertinents comme le sien. Ce n’est pas parce que je n’aime pas les ateliers que je ne mesure pas leur pertinence…

Samedi matin, direction Petit-Bourg pour prendre part au fameux atelier. Il se déroule dans une jolie maison, La villa Les balcons du parc, un gîte décoré de façon moderne et chaleureuse. Je ne peux qu’admirer la vue incroyable sur les montagnes majestueuses. L’inspiration est déjà au rendez-vous. Après avoir fait mieux connaissance avec Coco Mondésir et les trois autres participantes, nous prenons place autour de la table.

L’atelier a duré un peu plus de deux heures. Je vous l’écris tout de suite : j’ai vraiment aimé ! Cinq raisons.

1. Coco Mondésir sait vraiment écrire…

Pour moi, il n’y a rien de pire que des gens qui proposent des ateliers, du coaching, dans un domaine qu’ils ne maîtrisent pas. Un mauvais conseil peut faire du mal durablement…

En matière d’écriture, je suis très exigeante puisqu’il s’agit de mon métier, mais au-delà de cela, de ma passion.

Coco Mondésir est un écrivain. Elle sait très bien écrire. En début d’atelier, elle nous a offert une de ses nouvelles, intitulée Le manguier, qui a été publiée par Short Edition en 2019. Elle a aussi pris la plume, faisant les exercices en même temps que nous. J’ai été impressionnée par la fluidité et la qualité de ses écrits.

2. … et elle est bienveillante.

J’ai apprécié la douceur de Coco Mondésir. Dès le début, elle nous a expliqué qu’il n’y avait pas de hors sujet et que nous pouvions donc nous faire plaisir, sans crainte. Elle a également souligné le fait que l’atelier devait se dérouler dans une ambiance conviviale et, agréable. Ce fut le cas grâce à elle notamment qui a bien donné le ton dès le départ, avec des commentaires bienveillants pour chacune.

3. Des exercices originaux et frustrants

Je ne vais pas vous raconter tous les exercices que nous avons effectués, parce que cela ne serait pas très juste pour Coco Mondésir et ceux qui se laisseraient tenter par l’atelier.

Il y en a eu quatre. Je les ai trouvés intéressants, originaux, marrants, inventifs.

Toutefois, c’était aussi frustrant pour trois raisons : 

  • 1. le temps limité – quelques minutes à chaque fois – pour rédiger les textes ;
  • 2. la nécessité de faire avec les contraintes dont je parlais au début ; 
  • 3. l’impression de pouvoir faire mieux, mais en même temps pas vraiment.

4. Se livrer et apprendre sur soi

Pour moi, l’écriture créative implique de se livrer. Il s’agit de faire preuve d’une originalité doublée de sincérité. J’ai eu du mal… Je me suis aperçue que je n’arrivais pas vraiment à aller chercher de la profondeur et j’ai joué la carte de la légèreté. Cet atelier m’a permis de comprendre que j’ai un blocage à ce sujet et qu’il serait bien que j’arrive à le dépasser pour progresser côté écriture créative.

5. Rire

Ce que j’ai le plus aimé durant l’atelier ? Les écrits des autres ! Certains étaient légers, d’autres plus profonds. Nous avons souri, ri et été émues aussi. J’ai eu l’impression de bien mieux les connaître. Grâce à elles toutes, nous avons passé un excellent moment.

En définitive, je vous conseille de tester.

J’ai dit à Coco Mondésir que je referai un atelier avec elle. Ce n’était pas une parole en l’air. Je crois que cela me permettra d’améliorer mon style et d’être sans doute plus à l’aise pour rédiger des billets de blog.

Pour finir, petit clin d’oeil aux délices culinaires que nous a préparés Sarah, une amie de Coco Mondésir. Un régal !


Commentaires (2)

  • Nora

    Article complet et objectif! Ecrire c’est aussi projeter une partie de soi…passionnant!

    reply

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.