TOP

Caraïbe et musique : 3 récents coups de coeur


Depuis juin 2018… Je n’ai pas publié de billets de blog sur mes découvertes musicales depuis longtemps pour une raison simple : je n’en avais pas qui me donne envie d’ouvrir et de noircir une page blanche.

Ces dernières semaines, j’ai pourtant écouté beaucoup de musique, mais plutôt du classique, de la old soul. En somme, des intemporels, des valeurs sûres pour m’aider à restée motivée lors de mes longues journées d’écriture. Et qu’il y en a eu ces derniers mois ! Entre le nouveau numéro de Foodîles, le magazine totalement #FOOD, et la rédaction d’autres documents au nombre de pages très conséquent, j’ai passé des heures et des heures et des heures devant mon écran.

Gros coup de cœur pour Jimmy October

Récemment, je suis tombée sur un article de Caribbean Beat, le magazine de la compagnie aérienne Caribbean Airlines, portant sur Jimmy October, un artiste trinidadien âgé de 24 ans. Je ne le connaissais pas du tout, mais les photos d’illustration ont retenu mon attention. Ensuite, ma lecture m’a donné envie de découvrir ses chansons, parce que j’ai aimé son propos.

Je cite : « Quand j’étais jeune, j’ai commencé par faire du R&B, puis du Hip-Hop, et maintenant, j’ai inventé un sous-genre appelé New Calypso. Je suis plus enclin à plier les genres et à faire tout ce qui me semble correct ».

« J’essaie vraiment de diviser les genres et de créer une musique qui puisse représenter qui je suis et l’offrir au monde entier. C’est ça. Le succès suit le dur labeur. » (traduction personnelle)

J’ai donc cherché Jimmy October sur Internet et j’ai découvert nombre de ses morceaux. Je ne prétends pas me poser en grande critique musicale… Simplement, je les trouve pas mal du tout. Le plus récent s’intitule « Wherever you are » qu’il chante avec un autre artiste trinidadien, Kalpee.

J’aime la dynamique, l’ambiance du clip. C’est simple et frais !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

If you haven’t yet … be sure to check out the “Wherever You Are” (Official Music Video) #LINKINBIO

Une publication partagée par (@jimmyoctober) le

Et Youtube me fit découvrir Mortimer

Puisque j’étais déjà sur Youtube, j’ai décidé de continuer à écouter quelques morceaux. Parmi les suggestions de la plateforme, figurait un nom : Mortimer. Je ne sais pas trop pourquoi, mais cela m’a interpellé. J’ai cliqué et je me suis retrouvée à écouter « Lightning » de Mortimer, jeune artiste jamaïcain.

Ma curiosité piquée, je suis allée sur lle site officiel pour en savoir plus, bien sûr. J’ai compris que Mortimer fait partie des étoiles montantes du reggae jamaïcain. J’ai particulièrement apprécié la présentation du morceau Lightning :

« Une chanson d’amour reggae classique avec une mise à jour moderne. Avec une section rythmique clairs comprenant orgue et guitare rythmique, auxquels s’ajoutent par la suite une guitare en acier, des cors et des synthétiseurs, qui forment un crescendo passionné. Mortimer chante droit dans les cœurs avec ses paroles romantiques et empreintes de cœur. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bless up @newwaveja @thecollectionmoda for having me. Respect @adriancreary for this shot #givethanks #music #fightthefight #jahworks

Une publication partagée par MORTIMER (@mortimermusic) le

Cette jolie « Full proposition » de Saël

Comme je devais préparer la dernière newsletter de l’année, j’ai poursuivi ma veille informationnelle.Je suis tombée sur un article évoquant un nouveau morceau interprété par Saël, un artiste martiniquais, « Full proposition ». Le compositeur de la chanson est Samuel Staniski.

La chanson est sympathique, le clip très beau. Pas besoin de plus.
Cela fait surtout plaisir de retrouver Saël. Son album « Saël & friends », sorti en 2001, fait encore partie de mes préférés de cette époque. Nostalgie quand tu nous tiens…


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.