TOP

Flashback Caraibe : En Guadeloupe, Léna Blou éblouit avec son bigidi intimiste


Quasi une heure d’une intensité physique et émotionnelle exceptionnelle. « Fenêtre sur.. Mon bigidi et moi » de Léna Blou a ravi le public venu très nombreux assister à la représentation qui a eu lieu le 28 avril 2018 au Mémorial ACTe. La performance de l’artiste a en effet été saluée par une longue standing ovation.

Cela faisait 10 ans que Léna Blou n’avait pas dansé sur une scène en Guadeloupe. Pour son « retour », la danseuse-interprète et chorégraphe à la renommée internationale a choisi « Fenêtre sur.. Mon bigidi et moi », une création très personnelle datant de 2009.

« C’est une pièce fondatrice de ma quête sur la manière de faire de la danse contemporaine à partir du gwoka, explique-t-elle. Quand je l’ai créée, je me suis rendue compte que je pouvais faire une pièce à partir seulement du mot bigidi, alors qu’auparavant je me posais des questions. J’ai commencé à circonscrire quelques outils clés : les appuis, la posture du corps. »

Intimiste, la pièce laisse transparaître la maturité de l’artiste : « je ne suis plus dans la quête, je commence à avoir des réponses concrètes, la Techni’Ka est déjà confrontée à l’étranger. Je n’ai plus de doute sur le fait que j’ai vraiment créé une technique contemporaine caribéenne », assure Léna Blou.

Si cette pièce n’est pas autobiographique, elle retrace, selon sa créatrice, « le parcours de vie d’une artiste qui pose un acte à la fois sur ce qu’elle a créée, sur cette esthétique qui commence à être plus claire sur le plan de l’écriture chorégaphique et, derrière tout cela, sur son engagement par rapport à son travail de recherche sur la Caraïbe. »

dav

Des talents pour accompagner Léna Blou : Allan BLOU (musicien), Félix FLAUZIN (musicien/danseur), Manuel WANDJI (musicien).

Article rédigé pour le site Beyon en 2018.


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.