TOP

Grande Caraibe : 20 questions essentielles pour 2020


Depuis 2016, je publie les 20 questions essentielles pour la Grande Caraïbe pour l’année récemment débutée.

Cette fois-ci, ma sélection fut plus difficile que d’habitude, tant les points à aborder étaient à la fois pléthoriques, intéressants et diversifiés. J’ai décidé d’effectuer un choix de sorte que différents enjeux soient mis en lumière, mais aussi les possibilités de développement positif, d’avancées pour notre région.

 

Voici donc les 20 questions retenues.

1. Quels résultats pour les multiples élections à venir ?

Nombre d’élections générales se tiendront aux quatre coins de la Grande Caraïbe. Trinidad, Guyana, Porto Rico ou encore la République dominicaine, et bien d’autres. Je surveillerai particulièrement la situation au Suriname, car le président Desi Bouterse a décidé de se représenter, alors qu’il est plus que jamais dans le viseur de la justice. Je développe ce point à la question numéro 9.

Caribbean countries going to the polls in 2020 

Election Dates of Caribbean Countries

 

2. Vers un essor de l’électrique ?

J’ai beaucoup parlé ces dernières années de la nécessité de protéger la biodiversité exceptionnelle de notre région, notamment en réduisant le recours aux énergies fossiles et en développant des énergies renouvelables. Il y a eu des avancées, mais il est sûr que cela pourrait être bien mieux.

En parallèle, j’ai noté avec intérêt la progression du véhicule électrique dans certains territoires. Celui-ci constitue une alternative intéressante, même si cela demande l’installation d’infrastructures et que cela induit un coût à considérer pour ceux qui prennent cette option.

Cuba: sur les routes, la tendance est à l’électrique 

Le Costa Rica veut donner une impulsion à la voiture électrique 

 

3. Tourisme : 2020, année des records ?

Ecotourisme, tourisme mémoriel, tourisme d’authenticité, tourisme de luxe ou de masse… Territoire favorable à toutes les formes de tourisme, la Caraïbe attire des millions de visiteurs par an, d’autant plus que d’autres parties du monde sont moins populaires du fait des attentats, des castastrophes. Malgré des saisons cycloniques intenses – certaines marquées par des ouragans dévastateurs, notre région reste une valeur sûre, comme le prouvent les records enregistrés. Les acteurs du tourisme, notamment les hôteliers, sont donc optimistes pour 2020. Ils prédisent des chiffres positifs exceptionnels.

Jamaica records best tourism numbers — Bartlett 

Antigua and Barbuda is the #Caribbean Destination of the Year for 2020 as it sets new tourism record 

Caribbean hoteliers predict ‘exciting and fruitful’ 2020 

 

4. Brexit : quelles conséquences pour la région ? (Bis repetita)

L’an dernier, le Brexit – sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, faisait déjà partie des points à surveiller… Cependant, la « rupture » n’a pas eu lieu. Cela devrait être pour 2020.

Des territoires caribéens sont concernés, car en tant qu’anciennes colonies britanniques, ils pourraient voir certains de leurs accords européens remis en cause. De plus, des craintes existent concernant les relations tissées de longue date entre les territoires de la région.

UK secures post-Brexit trade deal with group of Caribbean countries 

 

5. L’année de l’ultra-richesse pour Guyana ?

Guyana et l’or noir, un long feuilleton que je ne peux résumer en quelques lignes dans le cadre de ce billet de blog. Un fait est sûr : ce pays possède un potentiel exceptionnel, d’où des convoitises et remous bien compréhensibles.

Ces derniers mois, cela a beaucoup « bougé » du côté du voisin de la Guyane, puisque des gisements ont été trouvés, ce pousse les gouvernants à espérer une manne financière, avec un PIB qui « devrait bondir de 86% ». Ils attendent cela depuis des années. Reste à savoir s’ils récupéreront bien plus que des miettes. 

Le Guyana, nouvel eldorado de l’or noir

Guyana’s oil production hits approximately half a million barrels 

Tullow Oil reveals discovery of higher quality crude oil offshore Guyana 

 

6. Combien de temps durera la récession en Haïti ?

Parmi les pays caribéens les plus couverts par les médias régionaux et internationaux, figure Haïti. Malheureusement, ce n’est que rarement pour relayer de bonnes nouvelles. Les crises se succèdent… J’ai lu récemment qu’Haïti était entré en récession.

Le journal Le Nouvelliste a souligné :

« Le président Jovenel Moïse, qui a tendu le miroir et évoqué le nécessaire bilan, pendant plus de 20 minutes de discours, n’a rien dit sur l’économie haïtienne entrée en récession avec -1,2 % de taux de croissance du PIB, sur d’inflation, plus de 20 % en septembre dernier, sur la perte de 30 % de la valeur de la gourde par rapport au dollar, sur le fait que le nombre d’Haïtiens ayant besoin d’aide alimentaire est passé de 2,6 à 3,7 millions de 2018 à 2019, selon l’OCHA. »

Haïti : plombée par la crise politique, l’économie entre en récession 

Jovenel Moïse ou l’art de ne pas faire son propre bilan

 

7. Développement de l’esport programmé ?

Les jeux vidéo sont au coeur d’une industrie impressionnante, se montant en milliards de dollars dans le monde. Bien sûr, il y a les joueurs lambas et les professionnels, certains étant des stars très demandées, sponsorisées et riches. J’ai découvert il y a quelques années que des Caribéens parvenaient à tirer leur épingle du jeu. Par contre, l’esport ne semble pas encore développé dans notre région en comparaison avec d’autres parties du monde. La dynamique est là et va sans doute se confirmer, voire grandir en 2020. Les attentes sont fortes, les demandes existent, et surtout les sources de financement sont multiformes et considérables.

Launch of the Dominican Esports Federation 

Global Esports Economy will Exceed $1 Billion This Year 

 

8. La Chine encore et toujours plus présente dans la région ?

Les puissances aiment la Caraïbe. Laboratoire, arrière-cour, zone géostratégique… Notre région fait l’objet de nombreuses attentions de gouvernants souhaitant « occuper l’espace », sans bien sûr en avoir l’air. Visites officielles, partenariats financiers, financements astronomiques pour des énormes chantiers… Les méthodes de séduction sont multiformes. A ce jeu-là, la Chine se montre particulièrement inventive et forte, d’autant plus qu’elle peut s’appuyer sur une richesse économique extraordinaire. Et les gouvernants caribéens sont d’autant plus enclins à accepter des financements que les perspectives de développement sont faibles, que les besoins sont grands.   

China’s Opaque Caribbean Trail: Dreams, Deals And Debt

The shifting tides in Caribbean international relations: Jamaica, China and the United States 

 

9. Condamnation confirmée ou pas pour Desi Bouterse ?

Fin 2019, le président du Suriname a été condamné à 20 ans de prison. Desi Bouterse a été reconnu coupable d’avoir exécuté des opposants en 1982, après qu’il soit “arrivé au pouvoir par la force en 1980”. Ce dernier se clame innocent et a fait appel de sa condamnation. Affaire à suivre, d’autant plus que Desi Bouterse a décidé de se représenter pour les élections générales qui se tiendront cette année.   

Suriname : condamné, le président Bouterse dénonce un “procès politique” 

Convicted in massacre, Suriname’s leader hangs on tight 

Desi Bouterse should seem on January 22 for courtroom martial 

 

10. Des décisions de justice concernant le scandale du chlordécone ?

Des milliers d’hectares de terres empoisonnées pendant des années… Le chlordécone, pesticide utilisé dans le cadre des cultures des bananiers en Guadeloupe et en Martinique, a des conséquences terribles qui dureront dans le temps, longtemps, très longtemps.

Pour les habitants, la colère, voire la rage, compréhensibles, d’autant que l’Etat savait, s’est tu et a laissé faire durant très longtemps. Il y aussi toujours ces interrogations restées sans réponse, ces constats sans suite concrète, ces accusations semblant toujours tombées dans l’oreille d’un sourd, ces condamnations qui se font attendre.

Un scandale oui !  Des plaintes ont été déposées. Quelles seront les décisions de justice ?

Chlordécone: Le scandale sanitaire 

Chlordécone 

 

11. Quelles grandes victoires pour les Caribéens aux Jeux Olympiques de Tokyo ?

Les Jeux Olympiques d’été se dérouleront du 24 juillet au 9 août au Japon. Personnellement, je suis toujours nombre d’épreuves de ce grand rendez-vous sportif, car j’apprécie d’y voir quasi toutes les nations représentées et de découvrir des disciplines qui ne sont pas télévisées habituellement.

J’aime aussi voir les Caribéens gagner. Seul ou en équipe. Peu importe le sport. Cette année, il n’y aura pas certaines grandes stars comme Usain Bolt pour assurer une importante récolte de médailles. Néanmoins, je ne doute pas que beaucoup de Caribéens seront prêts et performants. Hâte de les soutenir.

Site officiel de Tokyo 2020 

 

12. Une industrie du cannabis en croissance ?

La culture du cannabis est une économie très florissante dans les pays où elle est autorisée. Dès lors, des voix se sont élevées pour qu’elle le soit aussi dans la Caraïbe. Le lobbying a semble-t-il bien fonctionné, puisque des avancées en terme de législation ont été obtenues. 2020, année de la récolte des premiers fruits ? Peut-être…

Trinidad and Tobago’s proposed medical cannabis law advances 

U.S. Virgin Islands Seek to Become a Marijuana Retreat for American Tourists 

Trinidad and Tobago Poised to Create Cannabis Industry 

 

13. PetroCaribe relancé par le Venezuela ?

Mis en place en 2005 par Hugo Chavez, alors président vénézuélien, PetroCaribe est un accord qui permet à certains pays caribéens d’acheter du pétrole au Venezuela à des conditions avantageuses. Cependant, au fil des ans, la situation économique de la puissance pétrolière s’est dégradée, si bien que le pays est en crise depuis des mois, auxquels sont venus s’ajouter des agitations/conflits/bouleversements politiques. PetroCaribe a donc été remis en cause, puis diminué drastiquement.

Même si rien n’est résolu au Venezuela, bien au contraire, Nicolas Maduro entend bien relancer PetroCaribe. A surveiller. 

Maduro annonce la relance du programme PetroCaribe

Les pays de l’ALBA serrent les rangs et annoncent une relance de Petrocaribe 

 

14. Quelle saison cyclonique à venir ?

Désormais, il n’y a guère d’années de répit en matière d’ouragans majeurs pour la Caraïbe. Dès que la saison cyclonique débute, l’inquiétude est bien là. L’an dernier, les Bahamas ont été touchés, certaines îles dévastées. Auparavant, Saint-Martin, la Dominique, Porto-Rico…

 

15. Tik Tok gagnera-t-il en popularité dans la région ?

Facebook. Ensuite, Twitter, Snapchat, Instagram… L’an dernier, j’ai noté le développement de LinkedIn, réseau social professionnel, pour la zone Caraïbe, avec de nombreux Caribéens partageant du contenu informatif, inspirant, pertinent.

Cette année, je me demande quel réseau social va tirer son épingle du jeu dans la zone. J’ai un temps cru que ce serait Pinterest, dont le principe de partage d’informations et d’idées en mettant en avant des images a fait mouche aux Etats-Unis.

Toutefois, après quelques recherches, je mise une pièce sur Tik Tok, réseau très prisé depuis quelques mois par les enfants/adolescents, mais aussi des stars et influenceurs. Peut-être que ce sera un boom comme Snapchat ? Ou pas.

Should Caribbean Brands Keep An Eye on Tik Tok? 

Les contenus et créateurs les plus populaires sur TikTok en 2019

Top 5 free Apple iPhone and Google Android apps in the Caribbean 

 

16. Free débutera-t-il ses services en Guadeloupe, Martinique et Guyane ?

Cela fait des années que Free, un des opérateurs français majeurs, doit s’installer dans les régions françaises d’Amérique. Hélas, en 2019, rien. Peut-être qu’en 2020, ce sera le cas.

Pourquoi Free est-il tant attendu ? Parce qu’il est connu pour avoir cassé les prix des forfaits mobiles et internet dans l’Hexagone, puis à la Réunion. Certes, la qualité de service proposée a été pointée du doigt par des clients mécontents… Malgré tout, l’arrivée d’un nouveau concurrent dans nos régions devrait au moins faire (un peu) bouger les lignes. En effet, l’espoir est que les autres opérateurs baissent enfin les tarifs très élevés proposés jusqu’à présent.

Free Caraïbe : L’ARCEP delivre plusieurs blocs de numéros à Free Mobile 

 

17. Une solution contre la dengue enfin trouvée ?

La dengue. C’est une maladie très dure, qui a battu des records encore en 2019 dans la Caraïbe. Pour ceux qui ne l’ont jamais eue, sachez que généralement elle vous cloue au lit, car vous avez de la fièvre, n’avez plus d’appétit, manquez de force…

Notre région caribéenne n’est bien sûr pas la seule touchée. Des chercheurs s’emploient dans le monde à trouver des solutions contre elle. Et il semble qu’ils soient sur la bonne voie. Souhaitons-le !

La dengue a battu des records en 2019 dans la Caraïbe

Dengue fever: Technique pioneered to tackle disease threatening half the world 

 

18. Enfin des solutions pérennes mises en oeuvre pour lutter efficacement contre les sargasses ?

Les satanées sargasses, algues brunes qui s’entassent sur les plages de nombre de territoires caribéens et dégagent une odeur pestilentielle, mais aussi des gaz nocifs, furent l’un des sujets majeurs de 2019. La Guadeloupe a accueilli une conférence internationale en octobre dernier afin de permettre une réflexion commune sur les solutions possibles pour contrer ce phénomène, réduire les impacts négatifs.

Il est évident que les arrivées de ces sargasses ne s’arrêteront pas, donc il est bien temps de passer à l’action de manière efficace et pérenne

Les sargasses : comment leur donner une seconde vie ? 

La prolifération des sargasses, un phénomène encore mystérieux

The “Sargasso Monitoring Network Cancun” identified three points along the coast of Quintana Roo with a large amount of algae

 

19. Plus de statistiques régionales cette année ?

J’en ai un peu assez des statistiques au compte-goutte, des lacunes en terme de chiffres qui empêchent les analyses, les projections argumentées. Je ne suis pas la seule. Il y a quelques semaines, Alicia Bárcena, la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, a”exhorté les pays (de la région) à ‘décrire plus fidèlement’ leurs réalités et à ‘rechercher des données plus nombreuses et de meilleure qualité pour répondre à la demande persistante d’un développement durable et équitable'”.
Espérons qu’il y ait des améliorations notables dans les mois à venir.

Development Use More Data In Push For 

ECLAC calls for breaking statistical silence 

 

20. Vers plus d’initiatives à l’échelle régionale pour sauver notre Caraïbe ?

carte de la Caraïbe

L’an dernier, j’ai terminé mon billet sur les 20 questions essentielles en évoquant la coopération régionale. J’y reviens encore cette année, mais pour un point bien précis : la nécessité que les Caribéens réfléchissent et travaillent ensemble pour protéger notre région. La réalité est que nos territoires sont menacés par les évolutions climatiques en cours et que nos gouvernants et autres responsables ont beau poussé des hauts cris, prononcé de beaux discours lors des grandes messes internationales sur le climat notamment, les accords signés paraissent bien « mineurs », en comparaison des risques que nous encourons.

Année après année, je lis des articles sur le sujet.

Année après année, je me dis que cela va bouger, dans le bon sens.

Année après année, au moment du bilan, je note un quasi statu quo.

C’est triste, dommage, terrible, dramatique. Et cependant, nous ne pouvons nous résoudre à baisser les bras, car nous vivons dans la Caraïbe. C’est chez nous. Il nous revient de faire de notre mieux pour la protéger.

Global Voices quinceañera: How the climate crisis and other disasters affected the Caribbean in 2019 

For Caribbean nations, climate change means shrinking populations 

The Caribbean Shifts to a Regional Approach in Adapting to Climate Change 

Je vous souhaite une très belle année 2020 ! Mes meilleurs voeux.

Parlons de la Grande Caraïbe, afin de dépasser cette image de carte postale bien connue.

Cette année encore, j’aurai à coeur de mettre en lumière le positif d’abord, parce que des mauvaises nouvelles sur notre région, il y en a dans tous les médias, à longueur d’année. Je ferai également de mon mieux pour partager le maximum d’informations (actualités, études, chiffres, etc.) afin de contribuer à alimenter réflexions et actions sur notre région.


Commentaires (4)

  • Nelson

    La corruption a été un sujet dont on parle beaucoup dans bon nombre de pays de la région. Et en Haïti, il y a eu une question qu’on attend encore sa réponse : ça concerne l’argent du programme PetroCaribe. C’est une question qui a toute son importance. A quand le procès des gens qui ont dilapidé les fonds du programme PetroCaribe ?

    reply
  • COURTA

    Bonjour,

    Merci pour ce blog et son contenu ! C’est agréable à lire et très fluide.
    J’ai le projet de m’installer en Guadeloupe horizon 2021 (avant le retour de mes parents) et je me pose de nombreuses questions concernant le développement de la zone caraïbes. Avez abordé dans vos billets la question de l’entrée de la Guadeloupe l’année dernière dans l’OECO (Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale) en tant que membre associé ? Que peut-on espérer d’un tel rapprochement quant au marché de l’emploi par exemple ?

    reply

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.