TOP

J’ai relevé le challenge #7jours7livres sur Twitter


Il y a de cela quelquels jours j’ai été mentionnée par Jessica Pierre-Louis sur le réseau social, Twitter. Elle m’invitait à participer à un challenge que je connaissais, via les tweets d’autres.

Je ne connais pas personnellement Jessica Pierre-Louis, qui est une historienne caribéenne, mais j’apprécie de la suivre sur Twitter et j’aime beaucoup ses billets de blog sur l’histoire de notre région. Je vous invite d’ailleur à consulter Tan Listwa, son blog.

J’ai de suite accepté de relever le challenge, car les livres et moi, c’est une très grande histoire d’amour. Ma mère a l’habitude de me répéter que durant mon enfance, je l’ai « ruinée » parce que je demandais tout le temps que nous allions acheter des ouvrages, que je lisais même en marchant. Je ne le fais plus depuis longtemps, je vous rassure, mais j’ai gardé cette passion pour la lecture, si bien qu’il me faut aller au moins une fois par semaine dans une librairie. Parfois, je ne trouve rien qui me donne envie, alors je reviens à mes classiques.

La sélection, tout un challenge

Relever ce challenge, facile, me suis-je dit, avant de réaliser que je devais faire une sélection drastique, puisque le principe est que pendant seulement une semaine, chaque jour, tu partages dans un tweet une couverture de livre, sans commentaire. Tu dois accompagner ton post d’une invitation à un autre Twitter user, car ainsi le challenge perdure.

Finalement, j’ai sélectionné des ouvrages avec lesquels je partirais sur une île déserte, que je sauverais de ma maison en feu. Il y en a bien d’autres, mais puisqu’il fallait choisir…

Voici donc mes choix, avec quelques commentaires, puisque j’en ai terminé avec ce challenge.

Jour 1

Le premier, ce ne pouvait qu’être celui-là. C’est ma référence. Il y a tout. L’histoire, la plume, l’émotion. Le père Goriot est mon livre préféré. Je pense l’avoir déjà écrit : je le lis une fois par an. Il est indémodable et Balzac avait raison, il est un génie !

Jour 2

C’est un des livres m’ayant le plus fait pleurer dans ma vie. Mon ouvrage est tout gondolé tant j’ai versé de larmes sur ses pages. L’histoire est si forte, si touchante !

Jour 3

Je ne sais pas combien de fois j’ai lu ce livre de Frantz Fanon. Il m’a beaucoup marqué et je ne manque pas de m’y replonger de temps en temps, car ces écrits ont une puissance remobilisatrice incroyable.

Jour 4

Le papillon dans la cité, c’est un des premiers livres d’un auteur caribéen que j’ai lus et que j’ai aimés. Je me sentais proche de la petite fille, même son histoire n’était pas du tout la mienne.

Jour 5

J’aime beaucoup Dyables, le roman du Guadeloupéen TiMalo, en créole.  Le seul que je possède dans cette langue que je n’ai donc pas l’habitude de lire.

Jour 6

J’aime beaucoup la littérature anglophone aussi. Je lis de moins en moins de livres en anglais, par manque de temps. Concernant les livres « légers », mon auteur préféré est la Britannique Sophie Kinsella. Ses livres renferment toujours beaucoup d’humour. Bonne humeur garantie.

Jour 7

Partage un peu, beaucoup, narcissique, mais je ne pouvais pas ne pas mentionner la couverture du livre que j’ai co-écrit avec Axelle Kaulanjan. Je vous invite d’ailleurs à lire mon récent billet écrit pour les 10 ans de la mobilisation générale du LKP.

Merci à Jessica Pierre-Louis pour l’invitation !

Avez-vous déjà relevé le challenge ? Si vous avez été invité, faites-le. C’est un bel exercice.

 


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.