TOP

Sous le choc : le président d’Haïti assassiné


La journée à peine commencée, apprendre une telle nouvelle… Ce matin, j’ai dû lire plusieurs fois le tweet de l’Agence France Presse et d’autres tweets de médias officiels pour y croire. Jovenel Moïse, président d’Haiti depuis février 2017 a été assassiné chez lui dans la nuit du 6 au 7 juillet ! Le meurtre aurait été commis par un commando.

Martine Moïse, la femme de Jovenel Moïse aurait été blessée. Souhaitons qu’elle puisse se remettre de ses blessures. MAJ 07/07/21 – 16h Martine Moïse ne serait pas décédée comme cela a été annoncé ce matin par des médias mais bien blessée.

L’assassinat de Jovenel Moïse est une nouvelle terrible. Sincères condoléances. Beaucoup de courage au peuple haïtien, en cette période de deuil et de grande incertitude…

 

Un climat de violence exacerbée

1.

Jovenel Moïse, 58e président haïtien, était à la tête d’un pays dont le climat continuait de se dégrader jour après jour, entre la crise Covid-19, les multiples problématiques socio-économiques, les contestations politiques, et les violences d’une extrême gravité (enlèvements, assassinats) et à répétition depuis des mois.

2.

Autre point majeur à noter, en début d’année, l’opposition avait réclamé son départ, affirmant que le mandat de Jovenel Moïse devait prendre fin le 7 février 2021. Lui avait assuré qu’il lui restait une année au pouvoir et était resté. En effet, « après l’annulation du scrutin de 2015, Jovenel Moïse a prêté serment le 7 février 2017 pour un mandat de 5 ans » (Guadeloupe la 1ère). 2017 + 5 = 2022… Déjà, à l’époque, il y avait eu mention d’une volonté d’assassinat du président.

« Le 7 février 2021, le Premier ministre Joseph Jouthe surprend tout le pays avec son annonce d’arrestation de 23 personnes. Selon le Premier ministre d’Haïti, ces individus avaient l’intention d’assassiner le président Jovenel Moïse. Des armes, des munitions et de l’argent ont été confisqués. » (Guadeloupe la 1ère).

3.

En début de semaine, nous apprenions que Jovenel Moïse avait décidé de nommer officiellement Ariel Henry comme premier ministre.

Cependant, pour le moment, c’est Claude Joseph, le premier ministre sortant qui est toujours aux manettes. Lui qui avait déjà même félicité son successeur sur Twitter…

 

Et maintenant ?

Après le choc, telle est la question qu’il est normal de se poser. Haïti fait face à tant de défis, depuis tant d’années… Je ne peux que formuler l’espoir que ce pays caribéen puisse se relever grâce à cette résilience et de cette force qui caractérisent nombre de ses habitants. Fòs Ayiti !

Haiti


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.