TOP

TicTac Escape Game : Vaval, énigmes et (bonnes) prises de tête


« Mais que fais-je là ? Et surtout, pourquoi ai-je dit oui ? »

Ce sont les deux questions que je me suis posées, hier soir, au moment de franchir la porte menant à la pièce où débutait notre escape game.

Je dis « notre » parce que nous étions une équipe de six : Naïka Pichi-Ayers (à l’origine de l’invitation), Jenny Paulin, Sylvia Phibel-Puissant, Benoit Puissant, Kenzy et moi-même, bien sûr.

Avant d’arriver devant cette porte, nous avons d’abord franchi la principale, celle de TicTac Escape Game, situé à Jarry à Baie-Mahault. Jolie façade, lieu coloré et bien décoré, quelques objets donnant le ton…

Escape Game… J’avais vu un reportage il y a quelques années expliquant que ce concept de résoudre des énigmes pour pouvoir « s’évader d’une pièce » le plus rapidement possible était de plus en plus apprécié en France hexagonale. A l’époque, j’avais trouvé étrange ce jeu qui consistait finalement à résoudre un casse-tête grandeur nature.

Et pourtant, voilà que je me retrouvais à TicTac Escape Game pour trois raisons principales :

    • 1. Je suis curieuse donc j’aime toujours tester les nouveautés
    • 2. Tic Tac Escape Game est la création de deux femmes, Jessica Gabriel et Melissa Nasso, qui ont non seulement décidé d’importer le concept dans l’archipel, mais en plus ont elles-mêmes adapté les mystères à notre culture caribéenne.
    • 3. Une proposition de passer un moment fun avec des personnes sympathiques, difficile de dire non.

Avant d’arriver devant cette porte, nous avons eu droit à quelques explications et recommandations que je ne peux pas vous dévoiler dans ce billet de blog, évidemment. Cependant, un conseil : écoutez-bien les règles !

Et l’histoire du jeu, telle qu’elle est livrée sur le site et que nous l’a racontée Melissa :

« Alors que le carnaval bat son plein, Vaval, le roi de la fête a disparu…
La grande parade de Mardi gras commence dans 1h et nous n’avons toujours pas de nouvelles de Vaval. 
Sans lui, la parade ne peut pas avoir lieu… Qui aurait pu kidnapper Vaval ? Qui voudrait annuler le carnaval de Guadeloupe? 
Pour sauver la parade, vous avez 60 min pour retrouver Vaval ! 
Allez-vous réussir à lancer la parade ? A vous de jouer ! »

Petit à petit, nous avions hâte de commencer. Les plaisanteries fusaient sur le fait de savoir si nous resterions enfermés à jamais dans cette pièce, si finalement nous voulions vraiment y aller. Ambiance détendue, mais tout de même l’envie d’y arriver.

Une fois la porte franchie, énigme, re-énigme, re-énigme, re-énigme et prises de tête, mais dans la bonne humeur. Des histoires de clefs, de codes, de coffres, de carnets et de messages, d’indices… Là encore, je ne peux guère en écrire plus, car cela reviendrait à briser toute la magie du concept. No spoiler !

Record à battre : 38 minutes. Nous avons pris 45 minutes pour tout faire. Le travail d’équipe a payé, parce que nous étions au final très complémentaires.

J’ai surtout apprécié que cela soit resté un jeu. Nous avons tous dans notre entourage cette ou ces personnes à l’esprit tellement compétitif que jouer avec eux n’est pas du tout amusant. Heureusement, il n’y en avait pas dans notre équipe !

TicTac Escape Game, je vous recommande.

Choisissez bien vos équipiers et allez-y faire un tour. Bonnes prises de tête garanties.

A noter qu’outre la pièce « O Vaval » que nous avons faite, il y en a une autre nommée La Boîte. Et cette fois-ci, deux équipes s’affrontent. Rien que le nom promet de belles énigmes.

Amoureux des puzzles, mystères & co, à vous !


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.