TOP

Aéroport Pôle Caraïbes en Guadeloupe : 5 chiffres sur le grand chantier à venir


Le 3 décembre dernier, la Société Aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbes (SA GPC) a tenu une conférence de presse à l’occasion de la signature d’une convention de prêt avec la Banque Européenne d’Investissement pour financer le grand chantier d’agrandissement et de modernisation de l’aéroport international de l’archipel.

Voici les 5 chiffres à retenir concernant les annonces faites.

6 ans

Gigantesque, le chantier se fera en deux étapes :

– première phase : 2019-2022 – livraison du « gros oeuvre : extension de la salle d’embarquement du terminal 1 et mise en service du nouveau système de tri bagage centralisé.

– deuxième phase : 2023-2025 – livraison du reste : réaménagement de la zone d’enregistrement, des surfaces commerciales et de restauration, nouveaux côntrôles de police.

247 millions d’€

Voici le montant total de l’énorme chantier prévu.

La première phase d’investissement, pour la période 2017-2022, sera financée à hauteur de 173 millions d’euros.

60 millions d’€

C’est la première fois depuis 10 ans que la Banque européenne d’investissement a accordé un prêt pour un projet guadeloupéen.

Montant  : 60 millions d’euros, dans le cadre d’une convention de prêt s’étendant sur 5 ans.

47 000 m²

La surface du terminal T1 sera agrandie de près de 75% : elle passera de 27 000 à 47 000 m².

3 millions de passagers

C’est la capacité d’accueil qu’aura l’aéroport après son agrandissement.

A noter qu’en 2018, l’aéroport a accueilli 2,43 millions de visiteurs.

La capacité maximale actuelle est de 2,5 millions par an.


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.