TOP

#Caraibe : 5 bonnes raisons de me suivre sur Twitter


Je suis inscrite depuis mai 2008 sur le réseau social Twitter qui est au fil des ans devenu mon préféré. J’ai beaucoup de mal avec Facebook et Tik Tok. J’utilise les autres avec modération, mais chacun est intéressant.

Ce que j’aime avec Twitter est le flux incroyable d’informations.

C’est ce qui fait qu’il est aussi décrié, parce que tu y trouves tout et n’importe quoi, y compris des opinions controversées, des fake news et des contenus violents ou à caractère sexuel qui n’ont vraiment rien à y faire.
Cependant, il est aisé d’avoir un flux de qualité en sélectionnant avec attention les abonnés que vous suivez. Et unfollower ensuite n’est pas interdit !

J’ai gagné peu à peu des centaines d’abonnés, si bien que je suis proche d’atteindre les 7000 followers. J’en suis ravie d’autant plus que je sais qu’ils sont de qualité, parce que je bloque tous les comptes « louches » (robots, faux profils, etc.) qui s’abonnent à mon profil. De plus, nombre de mes abonnés ont des fonctions, des supports en lien avec la Caraïbe, qui est la principale zone sur laquelle je tweete.

Si vous n’êtes pas encore sur Twitter, vous devriez peut-être essayer, surtout si vous êtes amateur d’actualités, mais aussi de contenus diversifiés. Et bien sûr, je ne peux que vous inviter à me suivre pour 5 bonnes raisons.

1. J’effectue une veille sur l’actualité de la Grande Caraïbe.

Je partage des liens de contenus que je trouve pertinents sur la Grande Caraïbe. Je ne suis pas toujours d’accord avec ce qui est écrit dans les articles, mais il est toujours bon que les gens puissent lire et se faire un avis.

Certains tweets font plus parler que d’autres. Celui sur la condamnation d’Orange a été fort commenté.

2. Je retweete avec parcimonie.

J’utilise le retweet (le fait de partager directement le tweet d’un autre pour ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement de Twitter) si j’aime vraiment ou je trouve indispensable de partager une information.

Par exemple, j’ai retweeté dernièrement le tweet de Lily Lebawit, ma consoeur experte sur le tourisme dans la Région.

Ou encore RCI Guadeloupe, un média local qui a partagé une information importante.

3. Je partage mes coups de coeur en photos et vidéos.

J’aime faire des clins d’oeil à des endroits, des événements, via des photos ou de courtes vidéos. Ce sont des formats très appréciés, vu le nombre de likes et de retweetes.

4. Je fais des live-tweet de temps en temps.

J’en ai effectué un récemment pour la remise de récompense d’Hélène Migerel, une personnalité bien connue de la Guadeloupe. Cependant, j’en ai fait rarement ces derniers temps, confinement puis déconfinement restreint oblige, il y a moins d’événéments.

5. Je donne quelques fois mon avis.

Je ne trouve pas que Twitter soit le réseau social adapté – longueur du tweet limitée – pour entamer de grandes discussions ou exposer un avis argumenté (même s’il y a le format thread qui permet de relier plusieurs tweets pour développer un argumentaire). J’ai créé mon blog pour pouvoir écrire (longuement) sur les sujets qui m’intéressent. De plus, je n’ai pas un avis sur tout et je ne tweete donc pas mon opinion comme mon ombre. Cependant, parfois, un tweet suffit pour dire l’essentiel.

Le plus

J’ai dernièrement activé le profil Twitter du blog afin d’automatiser le partage des nouveaux billets publiés mais aussi le repartage d’anciens billets. Abonnez-vous !


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.