TOP

Grande Caraibe : 20 questions essentielles pour 2019

  • 49
    Partages

C’est une habitude désormais. En début d’année, je publie ma sélection de 20 questions essentielles pour la Grande Caraïbe en 2019.

Pour lire les précédentes, cliquez sur les années : 2016, 2017 et 2018.

Voici ma sélection 2019.

1. Jair Bolsonaro, président du Brésil, quel impact pour la Caraïbe ?

(c)Fabio Rodrigues Pozzebom/Agência Brasil

Elu président du Brésil fin octobre 2018 et en fonction depuis le 1er janvier 2019, Jair Bolsonaro est d’ores et déjà controversé dans son pays, comme à l’international. La raison : il est d’extrême droite, ce qui fait craindre le pire…

Le Brésil a beau ne pas faire partie de la Grande Caraïbe, l’arrivée au pouvoir de cet homme n’est pas une bonne nouvelle pour notre région. Première preuve : il a tenu des propos si négatifs sur le programme « Mais Medicos », qui consiste à permettre à des médecins étrangers de venir exercer au Brésil pour combler des manques criants en la matière, que Cuba a décidé d’arrêter la coopération médicale en la matière.

 

2. Les attaques acoustiques des diplomates à Cuba un jour résolues ?

C’est l’un des mauvais feuilletons qui aura marqué l’année dernière. Les résidences des diplomates canadiens et américains auraient subi de bien mystérieuses attaques acoustiques… Les diplomates souffriraient même de lésions cérébrales, selon les analyses effectuées par des scientifiques américains.

Les accusations venues des Etats-Unis ont fusé, le gouvernement cubain a nié. Toute l’année 2018, le mystère a perduré. Peut-être aurons-nous en 2019 le fin mot de cette bien étrange histoire.

3. Qui sera le prochain premier ministre des Îles Vierges britanniques ?

Les Îles Vierges britanniques sont avant tout connues comme une destination touristique et un paradis fiscal. Ce petit territoire de 30 000 habitants est d’ailleurs l’un des plus riches de la région.

Il est rare pour moi de croiser des actualités politiques sur ce pays sur le web, cependant cette année, il y en aura sans doute plus, car le poste de premier ministre sera remis en jeu en juin. L’actuel, Orando Smith, est en poste depuis 2011.

 

4. L’énième retour des sargasses ? 

Depuis l’apparition du phénomène dans la Caraïbe il y a quelques années, la galère, la crise… Nombre de territoires caribéens souffrent de ces satanées sargasses, algues brunes qui s’entassent sur les plages et dégagent une odeur pestilentielle, mais aussi des gaz nocifs.

Plusieurs solutions ont été testées, mais la réalité est que ces sargasses continuent à avoir de graves impacts sur la santé des habitants, les appareils et sur les économies en général.

Souhaitons qu’elles soient moins nombreuses cette année…

 

5. Une fin de crise possible au Venezuela ? 

Image Fabio Rodrigues Pozzebom/ABr

Cela fait des années que la crise économique et sociale perdure au Venezuela, avec des conséquences désastreuses pour la population. Pour certains habitants, une seule solution : partir du pays. L’ONU a indiqué l’an dernier que plus de 2 millions d’habitants avaient ainsi fait ce choix.

Année après année, le Venezuela semble s’enfoncer davantage dans un marasme terrible, caractérisé par des pénuries, des manifestations contre le gouvernement, mais aussi des accusations de toutes parts… Jusqu’où cela ira-t-il ? Nul ne sait.

Le Venezuela de Maduro pourra-t-il se relever en 2019 ? Aucun indicateur ne le laisse présager, malheureusement.

 

6. L’explosion des podcasts made in Caraïbe ?

Le boom des blogs, de l’influence… Et maintenant des podcasts, ces émissions audio disponibles gratuitement sur internet ! La Grande Caraïbe a toujours un train de retard en matière de tendances digitales, si bien qu’il faut quelques mois pour que ce qui fonctionne déjà ailleurs se développe dans notre région.

Ainsi, la production de podcasts qui a le vent en poupe aux Etats-Unis et Europe depuis longtemps n’est populaire que depuis quelques temps dans la Grande Caraïbe. L’un des fers de lance les plus connus est Carel Pedre, célèbre animateur et influenceur haïtien. Ses émissions sont écoutées par des milliers de personnes dans le monde. Et en 2018, il a lancé une plateforme qui propose des podcasts avec des présentateurs et des thèmes bien différents.

Pour rappel, Axelle Kaulanjan et moi-même avons lancé début janvier Objectif Boss Lady, le podcast dédié à ceux qui entreprennent, afin de fournir conseils et encouragements aux boss ladies et plus généralement aux entrepreneurs de la région.

 

7. Avec l’« Année des festivals » déclarée par la CTO, quels événements tireront leur épingle du jeu ?

La Grande Caraïbe est reconnue pour la multiplicité et la qualité de ses festivals. C’est sans doute pour cela que l’Organisation caribéenne du tourisme (CTO en anglais) a décidé d’une « année des festivals ». 

« For 2019, the outlook is bright for our destinations. We’re quite excited about declaring 2019 as the “Year of Festivals” in the Caribbean. Simply stated, there’s a rhythm to the region that cannot be replicated anywhere on earth. » – Hugh Riley, secrétaire général de la CTO.

Cependant, il faudra faire avec la sempiternelle concurrence entre les festivals pour attirer les visiteurs du monde entier, parce qu’il y a des enjeux financiers importants autant pour les organisateurs que pour les territoires. Pour la coopération en termes de communication et d’organisation, il va falloir encore attendre, malgré les appels répétés de la CTO et d’autres.

 

8. Qui sera le premier ministre de Montserrat ?

Image David Stanley

Montserrat, comme les Îles Vierges britanniques, brille par sa discrétion en matière d’actualités. Ce territoire est surtout renommé pour son volcan, Soufrière Hills.

Toutefois, d’ici les prochains mois, côté politique, cela bougera un peu plus, puiqu’en septembre, se tiendront des élections législatives, avec le poste de premier ministre en jeu. L’actuel se nomme Donaldson Romeo.

 

9. Brexit : quelles conséquences pour la région ?

Le Brexit, sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, est prévu depuis que les Britanniques ont décidé par voie de référendum que ce serait le cas. C’était en juin 2016.

Depuis, négociations par ci, tractations par là… Difficile de suivre, mais il est un fait : cela devrait se faire en 2019.

Certains territoires de la Caraïbe, anciennes colonies britanniques, sont concernées, du fait des incertitudes surtout d’un point de vue économique, puisqu’ils bénéficient d’accords et de fonds européens.

 

10. Un retour musical réussi pour Buju Banton ?

Jusqu’en décembre dernier, Buju Banton, star jamaïcaine, était en prison aux Etats-Unis pour purger une peine de 10 ans pour trafic de drogue.

En fin d’année, libéré, il est directement retourné en Jamaïque où il était d’ailleurs très attendu. Le chanteur n’a pas tardé à refaire parler de lui, positivement, cette fois. Il était récemment en studio avec le célèbre DJ Khaled et préparerait une grande tournée.

 

11. L’intégration de la Guadeloupe à l’OECO pour cette année ?

Cela fait plusieurs mois que la Région Guadeloupe discute avec l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO) pour une intégration qui se fait bien attendre. Pour rappel, la précédente équipe régionale menée par Victorin Lurel avait décidé de ne pas poursuivre ce processus pour des raisons financières.

« La procédure de négociation en vue de la signature d’un accord d’adhésion OECO – Région Guadeloupe arrive à son terme. Le gouvernement a en effet donné son accord à l’adhésion de la Guadeloupe en qualité de membre associé à I’OECO. Cela sera de nature à renforcer le positionnement de la Guadeloupe au sein de son bassin régional, aux côtés de la Martinique, déjà membre associé depuis le 4 février 2015. » – Extrait du discours d’Ary Chalus, président de Région, lors de l’assemblée plénière en décembre 2018.

 

12. Quelles performances caribéennes lors de la Coupe du Monde de football féminine ?

La Coupe du Monde Féminine de la FIFA aura lieu du 20 juin au 10 juillet en France. La compétition autrefois plutôt confidentielle a gagné en popularité, même si elle est loin de mobiliser les foules comme celle des footballeurs.

Je suivrai avec attention l’équipe jamaïcaine qui participera pour la première fois à ce grand rendez-vous. A noter qu’elle est dans le même groupe que le Brésil, l’Italie et l’Australie.

 

Passage en revue des gouvernants de la Grande Caraibe

Roosevelt Skerrit, premier ministre de la Dominique.

13. Qui sera le premier ministre de la Dominique ?

Dernières élections législatives de l’année, celles de la Dominique, en décembre 2019. Pour rappel, l’actuel premier ministre est Roosevelt Skerrit, l’un des politiques les plus connus dans la région.

La Dominique a été terriblement touchée par des ouragans en 2017, a passé 2018 à s’en remettre et les perspectives sont donc meilleures pour cette île en 2019. Pour autant, tout ne va pas dans le meilleur des mondes pour ce territoire caractérisé par le sous-développement et une grande pauvreté.

 

14. La Montagne Pelée et des Pitons du Carbet bientôt au Patrimoine mondial de l’Humanité ?

Quel est l’intérêt d’être inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité ? C’est la question que je me suis posée quand j’ai lu sur le site Outremers 360 que « 100 personnalités martiniquaises appellent Emmanuel Macron de soutenir la candidature de la Montagne Pelée et des Pitons du Carbet », via « une lettre adressée au président de la République et publiée dans Libération ».

« L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) encourage l’identification, la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde, considéré comme ayant une valeur exceptionnelle pour l’humanité. Cela fait l’objet d’un traité international intitulé Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel , adopté par l’UNESCO en 1972. » – Extrait du site officiel de l’UNESCO

Après recherches, j’ai compris que cette inscription permet notamment d’avoir accès à une assistance multiforme, financière entre autres, puisqu’il existe un Fonds du patrimoine mondial… Ainsi, les Etats peuvent par la suite monter des projets relevant d’une des trois de ces catégories : assistance d’urgence, conservation et gestion, assistance préparatoire.

 

15. Le vrai essor de l’éolien, enfin ?

Comment comprendre que les énergies renouvelables peinent à se développer dans une région telle que la Grande Caraïbe ? Difficile… Le Costa Rica a pourtant depuis bien longtemps montré l’exemple. Toutefois, les autres territoires peinent à suivre.

Les énergies fossiles sont néfastes pour la biodiversité exceptionnelle de notre région. Elles représentent un coût économique considérable qui pèse sur les bourses des habitants, sur les économies. Il est bien temps qu’un coup d’accélérateur soit donné, à commencer par l’éolien.

 

16. Carifesta XIV à Trinidad : la fête sera-t-elle belle ?

Le Caribbean festival of arts, Festival des Arts de la Caraïbe (Carifesta) est l’un des grands événements culturels et artistiques dans la région. Il a lieu tous les deux ans. Cette année, il se déroulera à Trinidad et les préparatifs vont déjà bon train.

« All are in agreement that we are indeed giving our all to produce a Carifesta worthy of regional an international acclaim » – Déclaration du Dr Nyan Gadsby-Dolly, Minister of Community Development, Culture and the Arts de Trinidad

 

17. Pour Naomi OSAKA, l’année de la confirmation ?

Image Peter Menzel

Naomi Osaka, joueuse de tennis haïtiano-japonaise, a franchi un pallier l’an dernier, en remportant l’un des 4 grands tournois majeurs de l’année, en battant la légendaire championne américaine, Serena Williams.
Depuis, elle a signé des contrats mirobolants et est très attendue comme l’une des pépites à confirmer en 2019. Elle fait partie des stars caribéennes sur lesquelles il faudra compter en 2019, je l’affirme.

 

18. A quand un réel apaisement au Nicaragua ?

Le Nicaragua ne se résume pas à l’affaire de son canal fantôme, projet démesuré annoncé en grandes pompes il y a quelques années et qui finalement n’a toujours pas vu le jour…

En 2018, le Nicaragua a surtout été dans l’actualité à cause des énormes manifestations qui ont secoué le pays pendant des mois et les répressions qui en ont découlé.

Les dernières nouvelles ne laissent guère place à l’optimisme…

 

19. Vers une ouverture du marché pour Cuba ?

Depuis que les Castro ne sont plus au pouvoir, il y a eu quelques changements à Cuba vers plus d’ouverture. Le président en fonction depuis l’an dernier, Miguel Diaz-Canel, semble plus « moderne » et surtout motivé par la volonté de desserrer quelque peu l’étau sur l’économie, les télécommunications… Les annonces fortes en ce sens se sont succédées en 2018. La nouvelle Constitution adoptée en décembre à l’unanimité reconnaît la loi du marché, par exemple.

  

20. Vers une coopération régionale plus concrète ?

D’h’abitude, je consacre le dernier point à l’enjeu le plus important pour la Grande Caraïbe, et ces deux dernières années, il s’agissait pour moi de l’environnement, de la préservation de cette biodiversité inestimable.

Cependant, cette année, j’ai décidé de mettre en lumière un autre point, primordial, à mon avis : la coopération régionale. Dans cette ère de mondialisation extrême, de difficultés économiques, d’enjeux liés, comment des territoires caribéens aussi petits que la Guadeloupe, la Sainte-Lucie ou Trinidad peuvent-ils se développer seuls ?

La coopération régionale à de multiples échelles et dans des domaines diversifiés est indispensable, incontournable, obligatoire.

 

Je vous souhaite à tous une très belle année 2019, que vous viviez dans la Grande Caraïbe ou ailleurs. Si vous lisez ce billet, c’est parce que cette région, ses acteurs, ses potentialités et ses enjeux vous intéressent. Merci !

Parlons de la Grande Caraïbe, c’est-à-dire échangeons sur elle, écrivons sur elle, pour dépasser cette image de carte postale bien connue !

Et pour ce faire, ainsi qu’afin que vous puissiez obtenir tout ce que vous souhaitez, je vous adresse tous mes voeux de santé, de joie, d’inspiration et d’ambition.


  • 49
    Partages

Commentaires (8)

  • Nelson

    * C’est un peu étrange, mais cette année, il n’y a aucune question sur Haïti. Pourtant 2019, est une année électorale en Haïti. Et des qu’on parle d’élections en Haiti, on s’attend déjà a une crise politique beaucoup plus sérieuse.
    * L’autre remarque, cette année il n’ y a pas vraiment de question sur l’évolution du numérique dans la région. Mais bon, j’apprécie les grandes questions sur le Brésil et le Venezuela.

    reply
    • En faisant la liste, je me suis dit la même chose ! Je crois bien, Nelson, qu’il faudra que je rattrape cela.
      Oui, le numérique… C’est important, mais je trouve qu’il est dans tant de domaines qu’il est bien difficile de lui consacrer un seul point.
      J’en ferai sans doute un billet pour la rubrique Enjeux, un de ces jours, car il y a beaucoup à dire.
      Merci d’être un fidèle lecteur et d’avoir laissé ce commentaire.

      reply
  • Nelson

    Merci bien à toi. Car grâce à ton blog, j’ai un autre regard sur les pays de la Région. Bon travail !

    reply
  • Serge

    Nous devons être très attentifs à ce qui risque de produire dans les prochains mois, avec ce rapprochement entre Bolsonaro, Bolton, Pompeo et Trump… le président brésilien a affirmé qu’il autoriserait la présence d’une base militaire américaine au Brésil. Dans quel but? Pompeo a parlé de mener des actions contre le Venezuela, Cuba et le Nicaragua… de son côté Raul Castro a appelé son peuple à se préparer à une guerre contre les USA…

    reply
    • Climat particulièrement tendu… Bien des actualités à surveiller. Merci pour les précisions/informations.

      reply
  • Montantin Michèle

    Merci pour ce blog et toutes les informations qui y sont relatées. S’agissant de la coopération régionale la réalité des marchés est telle que pour le moment mis à part quelques programmes dont vous faites mention, nous devons bien comprendre que ce n’est pas un “mantra”. L’échec patent de la réalité des échangse suite à la signature de l’accord de partenariat économique UE – CARIFORUM ne semble toujours pas avoir été analysé…Sauf que nous savons que les échanges commerciaux n’ont pas été augmentés pour autant. La question des transports reste entière car les marchés de niche ne peuvent économiquement justifier des lignes pérennes, la mondialisation imposant ses lois en termes de massification des marchandises.
    Il faut garder espoir mais ne pas se leurrer. Quant aux échanges culturels, mis à part les grands festivals de musique qui ont les moyens de rétribuer les artistes, nous savons très bien, concernant CARIFESTA par exemple, que les professionnels ne peuvent bénéficier de contrat en bonne et due forme, et que sans le soutien des institutions régionales, nous ne serions pas représentés.

    reply
  • bourgine

    MERCI DE CETTE SELECTION PARTIALE QUI MERITE TOUTE NOTRE ATTENTION TELLURIQUE!

    reply

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.