TOP

Grande Caraïbe : 20 questions essentielles pour 2021


C’est devenu un incontournable pour chaque début d’année, ma sélection de 20 questions essentielles pour la Grande Caraïbe. Ce fut particulièrement difficille cette fois-ci, tant notre région présente des enjeux multiples, diversifiés. Je vous invite donc à laisser en commentaire les points que je n’ai pas abordés et que vous jugez important de mentionner. 

Ceci dit, voici ma liste. 

1. 

Vaccination contre la Covid-19 : comment s’en sortiront les Caribéens ? 

La crise Covid-19 est forcément mon premier point, puisque malheureusement 2021 a l’air de prendre la quasi même tournure que 2020. 

Cependant, désormais, un autre enjeu est entré dans la danse depuis quelque semaines : la course à la vaccination. Nombre de gouvernants Caribéens peinent à obtenir des vaccins si bien que dans beaucoup de territoires, la vaccination peine à débuter. 

A noter que Cuba, île renommée en matière de soins de santé, a créé son propre vaccin. 

2. 

Quelle politique de Biden envers la Grande Caraïbe ? 

Joe Biden à la tête des Etats-Unis, un espoir pour notre région ? Cela sera sans doute mieux qu’avec Donald Trump qui a multiplité les « attaques » contre Cuba et le Venezuela, notamment et qui ne faisait rien pour lutter contre le changement climatique qui représente une menace prépondérante pour la Caraïbe.  

De plus, Kamala Harris, la vice-présidente, est d’origine jamaïcaine, et plusieurs personnes de l’équipe Biden-Harris sont issus de l’immigration caribéenne. 

Cependant, les Etats-Unis restant les Etats-Unis, l’optimisme ne peut qu’être modéré… 

3. 

Quelles performances des Caribéens aux Jeux Olympiques ? 

Les Jeux Olympiques d’été de 2020 ont été reportés à cette année, à cause de la Covid-19. Ils devraient se tenir du 23 juillet au 8 août 2021 et les Jeux paralympiques, du 24 août au 5 septembre 2021 au Japon. Néanmoins, puisque plus rien n’est sûr en terme d’événement notamment sportif, le conditionnel est plus que jamais de mise. 

Si les JO se tiennent bien, je serai attentive comme à chaque fois aux performances des Caribéens. Il n’y aura plus, certes, Usain Bolt, pour faire le show et ramener des médailles assurées, mais d’autres champions caribéens devraient être au rendez-vous : le guadeloupéen Teddy Riner ou l’haïtiano-japonaise Naomi Osaka.

4. 

Le conflit entre Guyana et le Venezuela enfin résolu ?

Cela fait des années que cela dure, sans qu’une fin ne puisse se dessiner. Entre le Guyana et le Venezuela, la délimitation de leur frontière sur fonds de pétrole et donc d’affaire de gros sous est source de vives tensions. « La frontière actuelle a été établie par un accord signé en 1899, document contesté par le Venezuela depuis 1962. Les richesses minérales sont considérables dans cette zone qui s’étend sur 159.542 kilomètres carrés. » (Martinique 1ère)

La Cour internationale de Justice a décidé de trancher une bonne fois pour toute, sauf que le Venezuela ne reconnait aucune de ses décisions. Feuilleton sans fin. 

5. 

Le projet de la Montagne d’Or (bientôt) définivement abandonné ?

En Guyane, l’or donne lieu à bien des polémiques, combats. Exemple : le projet de mine Montagne d’or en Guyane. L’exploitation minière prévue impliquait de déboiser des centaines d’hectares et allait impacter négativement l’environnement. La mobilisation d’habitants, d’organisations a poussé le gouvernement à l’empêcher. C’était en 2019. 

Cependant, en 2020, la justice est passée par là… «  le 24 décembre dernier, le tribunal administratif de Cayenne a annulé le rejet « implicite » du ministre des finances, Bruno Le Maire, de prolonger pour vingt-cinq ans la concession Montagne d’or (15 km2) et a enjoint l’État à le faire dans un délai de six mois ». (Novethic)

Début février, « le gouvernement a réaffirmé son opposition au projet minier Montagne d’or en Guyane en déposant un recours contre le tribunal administratif de Cayenne qui lui avait ordonné de prolonger les concessions minières, ont annoncé les ministres de la Transition écologique, des Outre-mer et de l’Industrie, mercredi dans un communiqué ». (Outremers 360)

6.

La Chine avancera-t-elle encore des pions dans la région ? 

Je ne peux pas lister 20 questions essentielles sans mentionner la Chine. La puissance continue son opération séduction dans la Grande Caraïbe, avec succès. Durant cette crise, elle a beaucoup donné : des appareils, des masques et maintenant… des vaccins. 

Je ne vais pas m’apesantir sur ce sujet, mais notre région est dans le viseur de la Chine pour des raisons géo-stratégiques, économiques, politiques. Et les Caribéens ne refusent ni la manne financière, ni les aides multiforme de ce « grand frère ». 

7.

Le Suriname, réel eldorado du pétrole ? 

Eh oui, le pétrole, le pétrole… Il se murmure que le Suriname serait le dernier « bastion » du pétrole. Ce territoire présente en effet un gigantesque potentiel en la matière, ce qui aiguise les appétits des compagnies depuis des années. 

Reste à savoir si les millions prévus permettront un développement économique de ce pays touché par la pauvreté, s’ils bénéficieront vraiment à la population. 

8.

Qui remportera la Gold Cup en 2021 ? 

Oui, je vais vous parler de football. La Gold Cup, grande compétition qui se déroule tous les deux ans, doit se tenir aux Etats-Unis cette année. Ce sera la seizième édition de cet événement qui réunit 16 sélections de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes

A noter que « vainqueur de la Coupe d’Asie en 2019, le Qatar a (…) été invité à disputer les deux prochaines éditions de la Gold Cup (2021 et 2023) organisée par la Concacaf ».  (L’Equipe)

Pour rappel, le tenant du titre est le Mexique. 

9. 

Qui sera le président d’Haïti ? 

Caraibe

Le climat politique reste très tendu en Haïti, l’actuel président Jovenel Moïse devant faire face à nombre de contestations, polémiques, dans un contexte de tensions et de violences exacerbées. 

Les élections présidentielles doivent normalement se dérouler cette année et je ne peux que m’interroger sur leur déroulement et bien sûr leur résultat. 

MAJ 11/02/22 – Je me dois d’apporter une précision majeure à ce neuvième point. Jovenel Moïse, actuel président d’Haïti, affirme qu’il lui reste une année au pouvoir, ce qui est source de multiples contestations. En effet, selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire haïtien, son mandat aurait pris fin le 7 février 2021. Les tensions grandissent dans le pays caribéen.

10. 

Reprise de Corsair : succès ou échec ?

Les compagnies aériennes ont été bien sûr fortement secouées par la crise sanitaire. Moins de voyageurs, des phases de confinement à gérer, des mesures sanitaires à appliquer… Dur, dur. 

Corsair a notamment fortement accusé le coup. Le malheur des uns est aussi souvent une opportunité pour d’autres. C’est ainsi qu’un groupe d’investisseurs a pu, avec l’aide de l’Etat, reprendre les rênes la compagnie. Reste à savoir si cela rimera avec succès. 

11. 

Maduro vs Guaido : qui gagnera le duel ? 

Caraibe

Ce duel au sommet perdure depuis longtemps, sans que je ne perçoive quelle sera sa conclusion. Nicolas Maduro, président du Venezuela depuis 2013, réélu en mai 2018, n’entend pas céder les rênes du pouvoir. Son opposant «  de toujours », Juan Guaido, ancien président de l’Assemblée nationale, reconnu comme président intérimaire par plusieurs pays, ne semble pas non plus vouloir baisser les bras. 

La crise politique se double d’une crise économique et sociale. « Selon l’ONU, plus de cinq millions de Vénézuéliens ont quitté leur pays depuis 2015 pour fuir la grave crise politique et économique que traverse le pays, avec une inflation incontrôlée de +4 000 % sur un an. » (France 24) 

12. 

Ce projet lunaire pour le Nicaragua prendra-t-il forme ? 

L’information est insolite, mais il me paraissait impossible de ne pas la mentionner. « Malgré un niveau de pauvreté préoccupant et un manque total d’expertise dans le domaine, le pays d’Amérique centrale affiche un intérêt déroutant pour les affaires spatiales. La création d’un secrétariat national spécialisé provoque des réactions perplexes chez les Nicaraguayens, accoutumés aux projets hasardeux. » (Courriel International)

Ce projet dont le budget s’élève à 254 millions de dollars me permet de souligner combien nombre de gouvernants caribéens font des propositions de méga-projets qui paraissent totalement démesurés, incroyables, au regard des contextes économiques de leurs territoires. 

13. 

Qui prendra la tête du Nicaragua ? 

Je continue avec le Nicaragua, des élections présidentielles devant se tenir cette année. L’actuel président est Daniel ortega, au pouvoir depuis 2007. Il exerce ses fonctions dans un climat très tendu, « ses opposants (l’accusant) d’autoritarisme, de corruption et de népotisme ». (Journal de Montréal)

14.

Le boom des boutiques en ligne ? 

Le développement du numérique dans la Caraïbe semble avoir subi un coup d’accélérateur grâce à la crise Covid-19. Les plateformes de vente en ligne se sont multipliées, grâce à des initiatives privées mais aussi publiques. En Guadeloupe, la transformation digitale est encouragée via des aides/prêts multiformes, même si, comme d’habitude, entre le dépôt de dossier et le versement de l’argent, plusieurs semaines peuvent s’écouler. 

Il reste qu’il y a a encore beaucoup à faire en matière de boutiques en ligne… Du côté des créateurs, non seulement pour proposer des sites bien achalandés, rapides et faciles à utiliser, mais aussi pour attirer et convaincre les potentiels utilisateurs. 

15.

Quels résultats pour les élections dans les DFA ?

Les élections régionales/territoriales en Guadeloupe, Martinique et Guyane devaient se tenir en mars 2021, mais finalement auront peut-être lieu en juin. Le Sénat s’est prononcé pour ce mois, mais les députés doivent encore voter pour ou contre… 

Les campagnes électorales seront sans doute bien différentes des habituelles, crise sanitaire oblige, mais les débats risquent d’être vifs, comme d’habitude. 

 

16.

Vers un développement du secteur du jeu vidéo ? 

L’industre des jeux vidéos fait partie des secteurs qui se sont toujours bien portés, mais qui vont sans doute encore se développer du fait des restrictions induites par la gestion de la crise Covid 19 et la lutte contre la propagation du virus. 

La Caraibe doit pouvoir tirer son épingle du jeu, car notre région ne manque ni de créativité, ni de compétences. 

17. 

Quelles énièmes conséquences du changement climatique ? 

« D’après le rapport de l’ONG GermanWatch publié le 25 janvier, Porto Rico, Haïti et le Myanmar ont été les territoires les plus touchés par des événements météorologiques extrêmes au cours des deux décennies écoulées », affirme le site GEO. Ainsi, dans le top 3, figurent deux pays caribéens. C’est le reflet de la menace qui pèse sur notre région. Quasi, chaque année, nous devons faire avec la peur des catastrophes naturelles et les ravages causés par le passage d’ouragans. 

18. 

A quand la reprise des croisières dans la région ? 

La croisière est un secteur d’activité important pour la Grande Caraïbe. Or, depuis la crise, rien ne va plus… Les rares tentatives de reprise se sont soldées par des échecs, du fait de l’apparition de cas de Covid-19 parmi les passagers. 

Plus de croisiéristes, plus de retombées économiques, et des difficultés pour nombre d’acteurs du tourisme mais aussi des activités liées. Il est donc normal de se demander quand pourront reprendre les croisières dans notre région. 

19. 

Quels gouvernants élus ou réélus en 2021 ? 

Les élections vont se succéder dans la Grande Caraïbe. Outre celles que j’ai mentionnées précédemment, il y aura aussi : 

  • Jamaique : février
  • Curaçao : avril 
  • Îles Caïmans : mai
  • Sainte-Lucie : juin
  • Aruba : septembre.

De nouvelles têtes devraient donc apparaître sur la scène régionale. Bien sûr, je mettrai ma liste des gouvernants de la Grande Caraïbe au fur et à mesure. 

20. 

Quel avenir pour l’aérien dans la Caraïbe ? 

Il était déjà difficile de circuler dans notre région avec les compagnies existantes, parce que :

  • les vols proposés sont à la fois très espacés et souvent chers
  • il faut souvent multiplier les escales pour atteindre certaines destinations
  • certaines compagnies comme la Liat ou Air Antilles sont en proie à de réelles difficultés et donc des mouvements de grève… 

Alors, ajoutez à cela la crise Covid-19 et vous obtenez forcément un cocktail très préoccupant.

Je vous ai déjà présenté des voeux au début du mois de janvier. 

Pour conclure, je vous dirai simplement que je suis ravie de la progression du blog, et plus généralement de l’intérêt pour la Grande Caraïbe. J’ai de plus en plus de personnes qui me contactent parce qu’elles ont créé un support sur notre région, qu’elles veulent mener un projet pour développer tel ou tel secteur, qu’elles sont tout simplement intéressées par les Caribéens, leurs problématiques, leur potentiel. 

Peu peu, cette carte postale bien connue est dépassée… Oui, nous avons des paysages magnifiques, le soleil, la richesse culturelle, mais aussi nombre d’autres facettes à mettre en lumière. 

Parlons de la Grande Caraïbe et agissons aussi pour elle ! 

 


Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.