TOP

Jasmina Legros : de la Guadeloupe à l’Asie, par voie express !

  • 248
    Partages

Je connais Jasmina Legros depuis des années et j’ai déjà évoqué sur ce blog son parcours qui présente les parfaits ingrédients pour intéresser et inspirer.

A 29 ans, Jasmina est ingénieure chimiste, créatrice de sa marque de cosmétiques, entrepreneure (à la tête de deux entreprises), et en plus, j’en viens à l’objet de ce billet, miss Scuba Guadeloupe depuis quelques mois.

Comment cette jeune femme réservée a-t-elle pu se lancer dans une aventure de miss et surtout, vu son agenda déjà bien chargé, pour quelles raisons ? Je ne pouvais que la rencontrer pour satisfaire ma curiosité.

La marque de cosmétiques JWUN, créée par Jasmina, séduit à l’international.

Tout a commencé en mai 2015. Grâce aux réseaux sociaux, un collègue de la mère d’une amie, Jacques Leizerovici, découvre le site internet de sa marque Just What U Need (JWUN) et est de suite intéressé par ses produits. Et comme il vit en Malaisie, il prend contact avec Jasmina pour lui proposer une rencontre.

Aller en Asie ? Pourquoi pas !

Point d’hésitation pour Jasmina qui part là-bas durant 15 jours, fait la connaissance de ce Français qui travaille pour le groupe Accor, mais aussi est consul honoraire de France et possède beaucoup de contacts sur place.

Elle, qui n’avait jamais séjourné dans cette partie du monde, fait le tour du pays et fait connaissance avec cette nouvelle biodiversité, cette nouvelle culture.

Elle rencontre aussi Robert Lo, le fondateur de Miss Scuba International. Ce propriétaire d’un beau resort de bungalows sur l’eau en Malaisie, grand amateur de plongée, très sensible à la préservation de l’environnement, a décidé de lancer, en 2011, ce concours de miss pour attirer l’attention sur la nécessaire protection des fonds marins, de la nature. Il propose à Jasmina de se joindre à la compétition, en tant que représentante de la Guadeloupe, ce qui serait une grande première.

2 - Miss Scuba Guadeloupe

Participer à une élection en Malaisie ? Pourquoi pas !

La voilà donc à devoir se préparer en quelques semaines pour cette compétition internationale qui se tenait trois mois plus tard, le 27 novembre. De retour en Guadeloupe, elle a notamment dû passer, en six jours, le certificat de plongeur international, un des critères incontournables pour participer.

Pas le temps de souffler, puisqu’arrive très vite le moment de retourner en Malaisie pour prendre part à ce concours très relevé aussi bien par le niveau des concurrentes que par les « épreuves » proposées.

Pendant 10 jours, les participantes sont observées et photographiées constamment, mais également interrogées et notées sur les connaissances acquises lors d’ateliers quotidiens sur la protection des fonds marins, des animaux, etc.

« Cela a été un très gros challenge personnel. Je n’avais jamais fait cela et ce n’était pas évident. Mais cela a aussi été une belle opportunité de parler de ma marque de cosmétiques, de créer des ouvertures là-bas, car les Asiatiques sont très friands de produits comme les miens », explique Jasmina.

Et après le concours ? En tant que Miss Scuba Guadeloupe, le rôle de Jasmina est « d’apporter l’information aux gens et de mettre en application un programme d’actions pour sensibiliser sur la protection de l’environnement ». Sa première action aura lieu à Pâques. Un village mobile sera créé avec les différents partenaires et sponsors de Miss Scuba Guadeloupe pour un Tour des plages de la Guadeloupe. Animations, concours et challenges seront proposés pour sensibiliser la population à la protection de notre environnement marin local. Pour suivre Le Tour MSG 2016 : https://www.facebook.com/missscubaguadeloupe/.

Nommée directrice de Miss Scuba Guadeloupe, Jasmina doit aussi organiser l’élection qui désignera celle qui lui succédera pour représenter la Guadeloupe lors de la grande élection, le 19 novembre prochain, en Malaisie. Cependant, pour devenir miss, outre le fait d’être jolie, il faut :

  • avoir entre 18 et 28 ans
  • savoir parler l’anglais couramment
  • détenir le certificat de plongeur international (ou avoir la volonté, la capacité de le passer)
  • avoir un talent ou une particularité
  • être intéressée par les fonds marins, la nature, et savoir parler de sa région.

Si vous remplissez ces critères et vous êtes tentée par l’expérience, vous pouvez contacter le Comité Miss Scuba Guadeloupe : missscubaguadeloupe@gmail.com et remplir l’appel à candidature en ligne, via ce formulaire

Je ne doute pas du fait que je vous parlerai de Jasmina dans les prochaines semaines, car son expérience asiatique lui a donné des envies de conquête internationale.

Jasmina, bon vent et à bientôt !


  • 248
    Partages

Commentaires (5)

  • Couchy loic

    Geniiiiaaalllll !!!! Oui le génie se caractérise par sa capacité à exceller dans plusieurs domaines…

    reply
    • Merci monsieur Couchy 🙂

      Et Mylène pour ce beau billet de blog sur un gros challenge, très gros challenge de ma vie jusque-là! J’espère très sincèrement que d’autres jeunes femmes de la Guadeloupe oui et aussi de la Caraïbe, profiteront de cette même expérience et auront à leur tour envie d’agir pour notre patrimoine, notre environnement. Chaque action individuelle, chaque petit pas est important! La balle est dans notre camp!

      reply
  • Cyr CHELIM

    Félicitations Jasmina et à ton papa aussi!

    reply
  • Bluebly

    Très belle aventure et très beau parcours dont j’espère qu’il en inspirera plus d’un(e) (forcément au féminin pour la partie Miss Scuba :-))
    C’est encourageant de voir des jeunes qui entreprennent et percent. Bonne réussite à Jasmina avec JWUN (super le nom de marque!).
    Et cerise sur le gâteau, je me réjouis en tant que marin ultramarin de toutes les initiatives qui nous poussent à regarder vers la mer, à mieux la connaître, à mieux vivre d’elle, à mieux vivre avec.
    Encore un grand bravo et un grand merci!

    reply

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.