TOP
Guadeloupe - Caraibe

Madame Foodîles : « Et si on faisait un magazine #food innovant caribéen ? »

  • 239
    Partages

Madame Foodîles, c’est Jessica Brudey. Je l’appelle ainsi parce qu’elle a une startup nommée Foodîles, qui permet de « trouver toutes les bonnes adresses gourmandes » de la Guadeloupe « en un clic ».

J’ai rédigé un court portrait d’elle pour Objectif Boss Lady, le podcast qu’Axelle Kaulanjan et moi avons créé afin de mettre en lumière les femmes qui entreprennent. Je vous invite à lire ce texte pour en savoir plus sur Jessica, mais aussi à écouter le podcast que nous avons enregistré avec elle, si ce n’est déjà fait.

Jessica Brudey – Photo HMP pour OBL.

Le « madame », j’en ai eu l’idée comme cela, un jour, parce que cela m’amusait. Jessica, elle respire la jeunesse, la « fraîcheur », l’accessibilité. Aussi, l’appeler madame n’est pas la première idée qui te vienne en tête quand tu la rencontres.

Cependant, ensuite, lorsque tu sais qu’elle est startupeuse, entrepreneure, qu’elle a su développer son business en dépit de toutes les embûches, qu’elle a derrière elle une communauté en ligne qui compte des milliers de personnes qui lui font confiance, alors, tu es obligée de dire : MADAME ! C’est une boss lady dont la détermination ne peut qu’impressionner.

Toutefois, ce que j’apprécie vraiment chez elle, c’est qu’elle fait partie de ces entrepreneurs qui ont parfaitement compris la pertinence et l’importance de produire un contenu de qualité pour alimenter le blog de leur entreprise ou leurs comptes sur les réseaux sociaux.

Et deuxième point pour lequel elle fait partie de ceux que je suivrai toujours : elle a constamment de nouvelles idées et de l’ambition à revendre. 

Et un jour…

Il y a quelques mois, madame Foodîles m’appelle et me dit : « Mylène, j’ai une idée, je veux que Foodîles ait son magazine ». Moi : « Ok. On se voit quand ? ». Aucun besoin de réfléchir. Si Madame Foodîles veut son magazine, elle l’aura, me suis-je immédiatement dit.

Nous nous sommes vues et nous sommes tout de suite tombées d’accord sur ce que serait ce magazine :

  1. innovant, du point de vue du fond et de la forme
  2. informatif et très qualitatif, pour mettre bien mettre en lumière les acteurs du monde culinaire
  3. caribéen, international
  4. porteur des valeurs promues par Foodîles : l’authenticité, l’honnêteté, le sérieux
  5. moderne, avec une version papier déclinée sur le web
  6. gratuit pour toucher le plus grand nombre.

Nous avons constitué une belle équipe et nous nous sommes tous mis au travail. Le projet prend peu à peu forme, pour notre plus grand plaisir. J’apporte mon expertise concernant la conception de magazine, le conseil éditorial, la rédaction. Jessica Brudey, elle, ses connaissances et son énorme carnet d’adresses concernant tout ce qui est #food.

Nous avons commencé à contacter les acteurs susceptibles d’être intéressés par ce nouveau magazine, son concept, ses valeurs. Et nous avons déjà obtenu des réponses positives, autant de preuves que nous sommes sur la bonne voie.

Avis aux intéressés !

J’ai vraiment hâte d’avoir la version imprimée en main, de feuilleter le magazine en ligne. Nous vous tiendrons bien sûr informés de la date de sortie.

Merci à Madame Foodîles, d’ores et déjà ! Je suis toujours friande de projets intéressants, pertinents pour notre région. Et c’est un plaisir d’en apprendre chaque jour un peu plus sur les acteurs du culinaire caribéen, de découvrir ce « nouveau monde ». Yessss !


  • 239
    Partages

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.